05/02/2015

« Rirmou boude », la complainte de l'athée

Il m'a dit un jour :

j'veux rirmou boude

pas à nouxge

devant le rebeu

et son Narco

la tetê pécul par un rabrab.

 

Je lui ai répondu :

du Coran j'en ai fais du verlan.

L'arbre de Zaqqüm

j'me le suis déjà pris dans l'bitume

ma teub' plongée dans l'écume

d'une beurette sans rectum.

 

Tu n'es pas croyant.

Allah ne peut rien pour toi.

Tu veux seulement vivre en paix.

Ne te mêle pas de religion.

Et attends tranquillement ta mort.


J'veux rirmou boude

pas à nouxge

devant le rebeu

et son Narco

la tetê pécul par un rabrab.

 

Les commentaires sont fermés.