08/02/2015

Soutien à Soufiane Zitouni

Pour celles et ceux qui n'ont pas suivi les épisodes qui ont conduit à la démission de son poste de professeur de philosophie au lycée Averroes à Lille, je donne ici un lien qui pourra vous guider vers les autres articles consacrés à cette affaire.

Les moutons « noirs » de l'islam sont solitaires. Ils trouvent de l'écho auprès des populations non musulmanes mais ont beaucoup de peine à se faire respecter dans leur façon de concevoir un islam modernisé au sein même de la Confrérie islamique. Le nombre et les troupeaux sectaires se resserrent autour de leurs figures tutélaires classiques de l'islam. La révolution islamique prendra beaucoup de temps. Parce qu'elle exige des musulmans et musulmanes qu'ils se servent avant tout de leur libre arbitre et non qu'ils se plient au poids immense d'une Parole d'Allah absolutiste. Pour peu qu'elle réussisse, la révolution islamique ne se fera pas sans énormes tensions et sans doute quelques meurtres tragiques des figures les plus dérangeantes... A lire avec beaucoup d'attention.

http://www.liberation.fr/societe/2015/02/05/pourquoi-j-ai...

 

Les commentaires sont fermés.