14/02/2015

L'effet boule de neige d'un Rafale jour de Saint-Valentin

Filles à l'armée, filles désarmées. Curieusement le quotidien « Le Matin » titre ce jour sur la possibilité de l'école de recrue obligatoire pour les femmes, égalité des sexes comme ambition ultime.

Mais l'ultime rempart de la liberté face à l'ennemi, c'est le treillis militaire. Contradiction ultime. L'ultime rempart qui protège la liberté de la dictature, pour l'artiste, ce n'est ni un bataillon de chars qui tirent à boulets rouges sur une ville martyre ni une escadrille de Rafale dans le ciel qui bombarde des positions habitées d'enfants et de femmes du haut de son regard insensible. L'ultime rempart se déroule avant le massacre des innocents un jour de Saint-Valentin ou un autre jour. Parce qu'après, une fois sous la mitraille, condamnés à devoir défendre l'innommable, le poète a perdu la seule grande bataille qui l'anime et il n'a plus rien à enseigner aux saigneurs de guerre.

 

picture010_2222222222.JPG

Un Rafale passe. Il neige des bombes sur mes pyramides...

 

picture010_2222.JPG

 Là, j'évite de me faire rayer de la carte du tendre...

 

picture010_22222.JPG

Mais je vois que je dois éviter de me faire prendre...

 

picture010_222222.JPGJe lui ai dis que j'étais sa Valentine, son artiste...

 

picture010_22222222.JPG

Il m'a répondu que son art est autiste...

 

picture010_2222222.JPG

et qu'il passait toujours la serpillière

pendant que son pinceau allumait ma chaudière...

 

picture010_222222222222.JPG

Là. c'est lui! C'est mon ex-Charlie que j'aimais malgré sa folie...

 

C'était l'épisode d'Egypte de "Tir au Rafale" by Pacha K Mac


 

Les commentaires sont fermés.