17/02/2015

Défendre le Prophète avec des dessins pas avec des crimes

L'idolâtrie prend souvent des allures grotesques. Les innocentes victimes deviennent les criminelles et les tueurs de gentils mecs avec qui on reste ami-ami pour la vie...et le paradis céleste.

C'est en tout cas ainsi que certains jeunes du quartier où résidait le tueur de Copenhague voient les choses. Est-ce que le meurtre gratuit n'est pas le pire des blasphèmes contre Allah ? Est-ce que déposer des fleurs au lieu même du crime, trouant de balles une personne, est plus haram et tellement plus précieux à respecter que le sacré de toute vie humaine, de surcroît coupable de dessins humoristiques correspondant à l'actualité du moment ?

Si le Messager de Dieu ne voulait pas que le monde le voit en caricatures ou en peinture il n'avait qu'à pas annoncer à sa petite communauté d'origine qu'il était l'Envoyé d'Allah et se présenter à son peuple de cette manière. Il aurait dû porter une burqa pour cacher son visage afin que nul ne l'idolâtre ou le trouve trop parfait et trop beau...

La folie religieuse s'est emparée du monde et elle empale ce monde sur un pieu.

As-tu assez la connaissance intime de Dieu pour te permettre de commettre des crimes en Son nom ? As-tu lu quelque part que le Prophète se cachait aux yeux de son public ? Qu'il refusait de porter le fardeau d'être le leader d'une communauté avec tous les signes humoristiques des dessinateurs que cela implique forcément ? Qu'il fuyait comme un mirage dans le désert devant les risques de la pipolisation médiatique ? Si tu as lu cela quelque part, c'est que cela a été inventé de toute pièce par des idolâtres qui à force de sanctifier le Prophète se diabolisent eux-mêmes en devenant des gourous, des monstres criminels qui envoient les p'tits jeunes au massacre.

http://www.lematin.ch/monde/europe/actes-tireur-copenhagu...

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.