17/02/2015

Médias électroniques : de moins en moins gratuit...

Fin de la période rose et romantique qui a duré, tiens donc, à peu près sept ans. L'amour gratos est (presque) terminé. Cela devient compliquer de vivre en ménage commun...sauf arrangement à l'amiable pour savoir qui paye quoi dans le couple Blogueur/ Presse.

La grande révolution, celle qui donnait accès gratuitement aux réseaux informatifs, fond comme une banquise de chagrin sacrifiée au soleil du rendement économique.

Les blogueurs indépendants qui prennent connaissance de l'actualité, de ses analyses, sur de multiples plate-formes afin de construire leur propre opinion sur un sujet peuvent de moins en moins se payer le luxe de l'information, Plus rien n'est gratuit ou presque. Tous les articles des médias les plus connus deviennent payants. La race des blogueurs informatifs est en voie de disparition. D'un côté, ils oeuvrent gratuitement à la construction intellectuelle de notre société. De l'autre, on ne leur offre plus d'accès gratuit à l'info et en plus on ne les référence plus aussi bien qu'avant sur Google, par exemple, qui avait jusqu'à l'année passée sa fonction « blogs » où l'on retrouvait facilement des billets de blogueurs et blogueuses sur l'actualité du moment.

Pour celui qui ne perd pas son temps sur Twitter ou Facebook, qui ne cherche pas directement à se faire de la pub, qui n'a plus accès à la gratuité de l'info, il ne restera plus qu'à se résoudre à quitter la gratuité, se faire engager par un grand média pour un salaire donné, ou alors disparaître purement et simplement. Il n'est pas possible aux médias d'avoir le beurre des blogueurs, l'argent du beurre des blogueurs, et l'absence du crémier ou de la crémière auprès des Rédactions qui ont décidé de faire payer l'accès à leurs billets doux...ou très corsés.

2014-08-01 09.52.35555.PNG

Blogueur-vedette sortant de son eau de grâce médiatique

 


 

 

 

Les commentaires sont fermés.