20/02/2015

Au rythme traditionnel du Maroc avec la musique gnaoua et son festival

Le billet ci-dessous est écrit par Susanne, journaliste indépendante, qui collabore avec différents blogueurs et blogueuses sur différents sujets culturels. Je la remercie de participer à ce blog qui est non seulement ouvert aux commentaires mais aussi aux contributions extérieures.

Pays du soleil couchant, le Maroc bénéficie d’un climat exceptionnel, de deux façades maritimes, de villes impériales au charme fou, de paysages de montagne et d’un désert dans le Grand Sud. De la verdoyance de ses palmeraies à l’aridité du Sahara en passant par les somptueuses montagnes de l’Atlas, le Maroc offre une variété de paysage à vous couper le souffle.

D’Agadir : la station balnéaire la plus populaire, à Essaouira dont la médina et les souks colorés vous enchanteront, les possibilités de se détendre sont infinies.

C’est d’ailleurs à Essaouira qu’aura lieue la 18ème édition du célèbre festival Gnaoua. Cet événement est aussi appelé localement le Woodstock marocain et fait partie du top 5 international des meilleurs festivals du monde.

Cette manifestation met à l’honneur la musique Gnaoua qui trouve ses origines en Afrique Noire (Sénégal, Soudan, Ghana, Guinée...) où des descendants d'anciens esclaves noirs furent déportés au Maghreb par les Arabes.

Ce genre musical est considéré comme mystique et religieux, il mêle dirk (invocation d'Allah) et madh (chants panégyriques).

Pendant longtemps la musique Gnaoua conserva une part de mystère et on lui confèra même des vertus thérapeutiques. Le premier enregistrement sur cassette audio remonte à 1975.

Le festival d'Essaouira a grandement contribué à faire sortir de l’ombre cette musique, autrefois reservée à des rituels très confidentiels. Désormais elle est associée à d’autres genres musicaux (fusion Jazz- gnaoua, blues-gnaoua, reggae- gnaoua, etc). Comme ce fût le cas lors de la dernière édition (voir vidéo) , nous pourrons compter cette année sur la présence du virtuose de la trompette à quart de tonsIbrahim Maalouf, Mahmoud Guinea l’un des grands maalems Gnaoui et la chanteuse soul Ayo.

Dédié exclusivement à la musique Ganoua, le festival s’est ouvert progressivement à l’ensemble des musiques traditionnelles marocaines puis plus récemment à la World Music en accueillant des artistes internationaux venant d’univers différents.

Si l’envie vous prend de vous mêler aux festivaliers vous pouvez trouver sur des sites d'annonces locales comme Avito de nombreuses solutions d'hébergement comme des villas ou appartements en vente ou en location à des prix intéressants .

Pour ceux pour qui ; voyage rime avec fête, rendez-vous à Essaouira du 14 au 17 mai 2015 pour danser sur les rythmes de cette musique d’origine africaine, aux sonorités très différentes de la musique Marocaine traditionnelle.

 

Les commentaires sont fermés.