21/02/2015

Qu'est-ce qui fait vivre un blogueur ?

Faut-il être cinglé pour écrire des billets destinés à un public qui, en retour, est parfois malveillant, voir carrément injurieux ? Faut-il être épris de reconnaissance pour se donner à un public inconnu qui ne paie rien en échange du spectacle donné et qui, à l'occasion, peut à son tour prendre de l'inspiration pour redonner autrement à d'autres lecteurs et lectrices, parfois les mêmes personnes ? Faut-il tout simplement savoir se sacrifier comme une maman pour sa famille qui donne beaucoup d'heures gratis alors qu'elle mériterait un salaire parfois sonnant et trébuchant pour bons et loyaux services rendus à sa famille, respectivement à la communauté pour le blogueur ?

Ces interrogations je me les pose avec encore plus d'acuité suite au départ de Père Siffleur de cette plate-forme 24 Heures. Nous, blogueurs, sommes-nous des parias ou des marginaux de la plume qui ne revendiquent aucun salaire en échange de la créativité offerte ? Soit notre projet d'écriture ne vaut rien vu qu'il ne rapporte rien de sonnant et trébuchant ; soit il est en ce monde des êtres doués de grâce qui se satisfont que de retour jamais il n'y aura, ou alors reporté dans un temps si lointain que sa propre tombe sera couverte de pissenlits alors que son art sera monnayé par ses héritiers et héritières et que des critiques viendront enfin donner leur opinion sur l'activité, quelque part insensée, du « si merveilleux blogueur passé à côté du succès médiatique ».

Ce sont, au final, des milliers d'heures, voir des dizaines de milliers d'heures passée à scruter la vie de la société, de la famille, de sa propre intimité, de son propre inconfort face aux contingences matérielles que nous imposent ce monde. Si je devais personnellement compter le nombre d'heures consacrées à la lecture puis à la création, je crois que je pourrais affirmer et assumer pleinement le fait que je suis fou. Donner tant et tant d'années de sa vie pour rester anonyme du public, c'est un peu être l'Ulysse qui perd sa famille, puis tous ses compagnons de route, pour revenir au bercail avec une barbe blanche, sa Pénélope remariée, ses enfants adultes qui ne comprennent pas pourquoi leur père a donné tant d'énergie à un travail non reconnu.

Maman et blogueur, un métier réservé aux conquérants de l'inutile dans la beauté sauvage d'une montagne dont on repousse sans arrêt les limites et le sommet pour continuer à progresser dans la trace que l'on s'est volontairement attribuée.

Repartir sur une coquille de noix? Non merci. Je suis dans le sillage d'un bateau amiral qui a ses qualités et ses défauts. Si je dois le quitter pour une raison ou une autre, ce sera vraiment de sabordage dont il faudra parler...parce que je ne retournerai pas tout seul dans le vaste Océan Internet où les requins ne viennent jamais flairer le bon sens économique et la valeur d'une production blogueuse...

Si j'ai de l'estime pour ce que je fais malgré l'immense silence qui entoure ma production, c'est qu'un média officiel, ici 24 Heures, trouve un bénéfice à me garder sur sa plate-forme. En cela, et malgré les défauts de ce mode de production qu'est le blog, je trouve ma propre liberté intellectuelle et spirituelle qui s'épanouit sans contrainte autre que les limites que je me fixe à moi-même.

Vive donc la plate-forme blog 24 Heures et ses participants et participantes. Et que Père Siffleur se rabiboche ou pas avec elle, il aura été une des personnalités piquante qui n'a jamais eu son verbe dans sa poche. Pour cela, toute mon estime à vous, cher Père Siffleur.

 

Commentaires

Arrêtes vite avec ces postures de victimes, tous viennent pour vendre leur camelote !

Pas d'exception !!!!

Écrit par : Corto | 22/02/2015

Et toutes les camelotes sont plus ou moins malveillantes !

Pas d'exception !!!!

Écrit par : Corto | 22/02/2015

La bienveillance se perd Corto...comme les poètes et les grandes amoureuses.

Écrit par : pachakmac | 23/02/2015

Bien le bonjour Pachakmac a votre avis qui détruit la bienveillance ou disons plutôt tolérance ? ce sont les médias on en lit un,tous les articles sont repris en boucle même repris et détaillés pour certains sur des blogs
Une fois qu'on éteint l'ordi il faut remettre en ordre ses neurones pour ne pas avoir envie de prendre une arme pour sur tuer son voisin
Les plus conscients des effets secondaires et pervers sur le cerveau soit ne prendront jamais internet ou alors s'empresseront de passer leur aspirateur afin de tuer toutes les molécules même les plus invisibles qui passent à l'horizon
Car voyez vous c'est trop facile d'écrire pour attendre des commentaires et la plupart du temps ne jamais répondre /ceci ne vous étant pas spécialement adressé)à des lecteurs qui sont super isolés et qui dégoutés d'un certain *manque de savoir vivre* préféreront à la longue se tirer une balle dans la tête
Mais sans doute que vous comme beaucoup d'autres qui êtes encore dans la vie active ne pouvez pas et c'est logique ressentir ce que certains internautes éprouvent face au vide des mots qui une fois écrits laissent le commentateur vidé de ses propres substances intellectuelles
Alors un conseil de pro pour les esseulés si vous avez un problème vital à résoudre ,occupez vous en avant tout et ensuite allumez votre ordinateur sinon le vampire le plus exécrable de tous les temps vous aspirera dans des tourments qui s'ils n'ont pa été résolus ne seront plus puisque les anciens étaient aussi intelligents que l'intelligentsia actuelle qui veut tout changer mais en transformant tout
Car le plus dégu et j'emploie un terme un peu cassant à bon escient ,ce sont ces blogs qui ne bougeront plus depuis 2013 voire même avant et qui sont toujours ouverts pour faire croire aux plus naifs qu'ils peuvent toujours écrire alors que plus personne ne répondra jamais à leurs récits
Quel monde d'hypocrites .Vous me direz il l'a toujours été c'est vrai mais jamais autant qu'avec Internet esclave de l'oncle Sam et son délégué son vampire chéri Bill Gates qui lui est aussi déjanté que Spielberg
Et vous devez très bien savoir que lorsque les Séniors sont poussés à l'extrême par certains manipulateurs dominateurs qui harcèlent le responsable d'un blog il est alors préférable pour ces derniers d'avoir les épaules solides pour pouvoir enfin entendre ce que leurs parent de peur de les perdre n'auront jamais osé leur répondre.
Tant va la cruche à l'eau qu'elle fini par casser
toute belle journée pour Vous

Écrit par : lovejoie | 23/02/2015

"Une fois qu'on éteint l'ordi il faut remettre en ordre ses neurones pour ne pas avoir envie de prendre une arme pour sur tuer son voisin"

C'est ce que des millions d'islamistes en Europe vont faire sous peu, nul besoin d'avoir envie !!!

Écrit par : Corto | 23/02/2015

@Corto vous devez comme beaucoup d'autres les voir défiler car si vraiment peurs il y avait jamais autant de stations de ski n'auraient fait le plein
En 56 la situation avec la Hongrie elle était bien réelle et personne n'aurait eut l'idée de partir en vacance
Tandis que Kennedy quelques années plus tard essaya de nous sabrer le moral avec sa crise des missiles et sa bombe ce qui n'effraya alors personne
Nous avons un avantage sur d'autres la peur nous a servi de moteur pour nous aider à transgresser justement tous ces interdits et craintes dont on nous bassinait pour nous empêcher de grandir et une fois le truc compris on s'est amusé alors à faire peur à ceux qui justement avaient profité de notre naiveté
Mais nous avons un avantage sur vous ,on peut se passer des postes TV car nous n'en avons jamais eut avant 1969 et comme les images sont aussi toxiques pour le cerveau il suffit de lire les gros titres dans les médias pour se tenir au courant de tout,ce que faisaient admirablement bien nos anciens
Car entre nous avec tous ces groupes trouilards comme pas deux qui ont peur de voir mourir ne serait-ce qu'une libellule croyez vous vraiment qu'ils continueraient de manifester comme à Toulouse ? bonbon jambon dirait Tex

Écrit par : lovejoie | 23/02/2015

Lovejoie, l'ordinateur n'est qu'un passeur d'âme. C'est pas très malin de penser que si un blog n'est plus ou pas commenté, c'est qu'il est mort... Combien de morts dans votre bibliothèque personnelle et à la bibliothèque de la Ville... L'écriture est un travail précieux réservé à un nombre incalculable de personnes qui viennent puiser un texte, des idées, un supplément de sens à leur vie. Les commentaires ne font pas tout. Et de loin. A ce jour, quelque 7'600 commentaires ont été postés sur ce blog, dont je pense près d'un quart sont des commentaires de ma part qui répondent à d'autres commentaires. Cela ramène le nombre de commentaires à un peu plus de 5'000. Ce n'est absolument pas le reflet du nombre de pages vues et consultée pour celles de ce blog qui comportent chacune 5 billets à lire. Cela fait environ 7 ans que je blogue ici. Et c'est un nombre de pages proche de 3 millions qui ont été vues. 3 millions fois 5 billets, cela fait un potentiel de 15 millions d'articles visités pour autant qu'une seule personne ne lise l'article au moment de l'intervention. On enlève les visites qui ne dure que le temps d'un lectorat très pressé et pas intéressé par la matière, il reste quand même un sacré nombre de pages qui ont bel et bien étés "mangées" par les internautes.

Je ne vois donc pas pourquoi un blog qui à ses lecteurs et ses lectrices fidèles serait sans intérêt une fois le blogueur disparu dans la nature ou mort à sa vie. Vous oubliez là aussi qu'aucun média ne nous fait de la pub pour que d'autres lecteurs et lectrices non captifs de cette plate-forme web puissent venir prendre connaissance de choses qui pourraient les intéresser à suivre. Il suffit d'une caisse de résonance télévisuelle médiatique pour que tout change pour un blogueur ou une blogueuse et que sont lectorat soit multiplié par mille et plus. Je ne pense donc pas vraiment perdre mon temps ici. Je pense au contraire participer en toute liberté à la construction de notre société à travers la poésie, l'humour, la réflexion, éventuellement la politique. Sinon, je serais bien bête de surfer sur l'Internet alors que ce que je suis capable de donner au monde n'intéresse personne...à part deux ou trois égarés...

Très belle journée à vous.

Écrit par : pachakmac | 23/02/2015

@Pachakmac ok je ne vous donne pas entièrement tort mais concernant des blogs laissés ouverts pour mieux appâter les isolés on a compris leur but
Grace aux histoires racontées des téléfilms ou feuilletons seront réalisés par des chaines TV comme M6 par exemple
c'est ainsi depuis le premier Reader Digests.Combien d'Américains n'ont pas reçu un centime en retour pour toutes leurs histoires parues et livrées au monde entier ?
le blog est un choix personnel et ce n'est pas cela que je critique bien loin de là c'est l'usage que certains en font juste pour récolter des clics et participer à celui qui en aura le plus obtenu
On en a un compte rendu sur TDG
Mais vous connaissez mon point de vue concernant le virtuel je passe en courant d'air juste le temps de palabrer avec quelques fantômes inconnus et androïdes pour reprendre la conversation avec les miens dont un qui n'est pas inconnu du grand public mais ceci est une autre histoire
C'est d'ailleurs les seuls avec qui je me sens vraiment vivante et surtout utile /rire
très belle soirée pour Vous

Écrit par : lovejoie | 23/02/2015

C'est fou le nombre de "justiciers" qui traînent !!!

Écrit par : Corto | 23/02/2015

@Corto là c'est l'hôpital qui se fiche de la charité en vous lisant/rire
@Pachakmac je tiens tout de même à souligner que nous avons tous une vision personnelle du monde qui nous est proche ou lointain et chaque expérience personnelle sera décisive dans le sens ou pour certains celle-ci les rapprochera de leurs semblables alors que pour d'autres se sera tout le contraire
Sans pour autant couper tous les ponts avec l'extérieur mais en se séparant définitivement de ceux qui se prétendent nos amis mais qui en réalité ne sont que des profiteurs ou manipulateurs et dans ce domaine hélas il en existe beaucoup
On ne choisi pas sa famille mais on choisi ses amis et plus on vieilli plus cette phrase doit rester notre seul phare

Écrit par : lovejoie | 23/02/2015

On ne choisit pas sa famille...mais si notre famille reste une belle famille alors c'est magnifique. Malgré les difficultés, ma famille existe et elle est toujours proche de son papa. S'aimer dans les moments les plus extrêmes et douloureux restent essentiel à la survie des membres d'une famille. Mes enfants restent à vie ma priorité numéro 1...car eux n'oublient jamais...

Belle fin de soirée à vous.

Écrit par : pachakmac | 24/02/2015

Oui lovejoie, ça montre à quel point on ignore parfois le cochon qui sommeil en chacun de nous !

Vous avez une bonne réponse !!!

Néanmoins, dans mon cas, c'est plutôt la charité qui se fout de l'hôpital !!

Écrit par : Corto | 24/02/2015

@Corto ouf on est redescendu sur terre ,il était temps
Vous vous envolez aussi rapidement qu'une fusée de la Nasa pour autant qu'elle n'explose pas dés son envol /rire
je me réfère toujours à l'excellent Médecin Directeur qui nous enseigna la psy et une petite voix me soufflait depuis quelques jours vas'y continue il finira par se calmer
Bon retour parmi nous Corto quand à la charité je ne voulais pas être grossière et je vous ai laissé le mot de la fin
Très bon mardi pour Vous

Écrit par : lovejoie | 24/02/2015

@Pachakmac mouais pour autant qu'on en ait une et c'est pas le cas pour tout le monde .Parfois je me demande même si c'est pas mieux ainsi
J'en ai plus depuis très longtemps et cela remonte aux années 50
Certes il y avait un nom de famille nous reliant mais rien de plus c'était système D ,les gamines débrouillez vous nous on a pas le temps
heureusement le personnel des hoptiaux en soins généraux veilla sur nous quand à l'ordre et la rigueur ce sont les réglements instaurés par l'Armée Suisse qui nous ont servi de modèles et heureusement
Tous gradés instits .médecins il fallait que tout le monde marcha aux pas et nous ne l'avons jamais regretté .On a au moins appris à vivre et avoir plaisir à côtoyer le monde masculin mais les vrais pas ceux qui se cachent derrière les célèbres ,on a pas le temps,je suis fatigué .
Ce d'autan qu'on sait maintenant que si beaucoup font du sport c'est surtout pour épater la galerie et dans le but d'attirer l'attention de certaine femmes
Voyez on a tellement couru ou marché pendant le week'end on peut plus en avant ,pauvre petits on va aller se coucher pour les plaindre/rire
allez toute belle journée pour Vous

Écrit par : lovejoie | 24/02/2015

lovejoie, un peu doucereux toutes ces gâteries !

Attention au diabète !!

Écrit par : Corto | 25/02/2015

Les commentaires sont fermés.