11/03/2015

Des moments de bonheur

Largués dans la nature, sans lien avec la civilisation, sans téléphone, sans nourriture, sans eau. Le défi du retour à l'état sauvage rendrait-il plus heureux ? Retrouver des sensations de survie, devoir se battre contre l'inconnu, se poser des questions existentielles et essentielles, toutes ces questions évacuées et dépouillées par notre recherche de la quête matérialiste, rendrait-il plus conscient du bonheur de vivre ensemble, solidaire les uns des autres, en harmonie avec cette nature que nous délaissons et abîmons par nos vies sacrilèges ?

Nous ne verrons pas les rushs de Dropped ni même le premier épisode déjà filmé. En égard aux familles des victimes devant cette tragédie improbable, TF1 renonce à nous montrer les derniers instants de bonheur vécus par toute une équipe devenue soudée à travers un jeu dédié à la télé-réalité. C'est pourtant une authenticité des rapports humains, l'absence de son côté artificiel et faux trop souvent vu dans d'autres émissions du même type, qui devait se dégager à la lumière de cette aventure.

TF1 reviendra-t-elle sur sa décision ? Les familles des victimes autoriseront-elles un jour le visionnement des derniers instants de bonheur de leurs proches, de leur désir profond de partir à l'aventure en oubliant cette civilisation qui quelque part les mettait en prison, hors de leur nature profonde, hors de leurs sentiments les plus accomplis faisant de leurs existences des exceptions au milieu du tumulte ravageur de nos vies quotidiennes formatées et complètement prise par le lavage de cerveau que nous impose la société d'hyper-consommation ?

Rêver d'ailleurs. Et servir le show sur un plateau télé à des spectateurs et spectatrices qui décideront pour eux-mêmes un jour ou l'autre. A la fin, ce sont nos vies qui gagnent et qui décident de la rupture définitive ou non avec notre monde de plus en plus pris dans le typhon des haines et des violences urbaines.

http://www.lematin.ch/suisse/tellement-heureux/story/1660...

 

Commentaires

Pachakmac il n'est pas interdit de rêver surtout quand on sait le confort qui nous attend au retour de ces défis qui paraissent de plus en plus stupides surtout de nos jours ou pour trouver la tranquillité il y a l'Islande ,le Canada , l'Alaska et qu' il suffit juste de prendre l'avion /rire
Cette équipe de TV sera contente de prendre un bon bain au retour ,ça vous pouvez en être certain
Et on ne sait jamais mais peut-être rentreront-ils tous soufrant d'un mal pour lequel plus aucun vaccin n'existe
Puisque vivant presque comme eux et ce encore dans les années 50 nous avons tous été atteints dans notre santé ,les épidémies se suivaient les unes après les autres
Et nul besoin d'aller si loin il y a des chalets d'alpage pour vivre une expérience de ce genre /rire

Écrit par : lovejoie | 11/03/2015

L'adrénaline et le fun. C'est aussi cela que recherchent les aventuriers. Oui, le chalet d'alpage, voir la retraite comme berger auprès des brebis, peut suffire à tout un chacun. Il y a des défis qui restent cacher aux yeux du grand public, des défis somptueux que seules quelques personnes vivront dans l'anonymat. Les médias nous donnent quelques récits. Ils ne nous donnent pas toutes les belles et grandes aventures humaines que vivent des millions de gens sur cette Terre. Les médias sont à la fois la lumière et l'enfer, le paradis et l'abîme car ils donnent à une aventure particulière la notoriété universelle mais aussi la critique facile ou intelligente, l'injure parfois, la haine souvent. Les médias, c'est comme le Diable. Il faut les utiliser pour faire triompher la victoire de Dieu. Ce n'est pas si évident que ça. Car le Mal n'est pas un adversaire facile à combattre et à vaincre. Il se rappelle toujours à notre bon souvenir. Belle journée à vous.

Écrit par : pachakmac | 11/03/2015

Pachakmac le problème à l'heure actuelle réside dans le fait qu'une très grande partie des gens ne sait même plus voir le bonheur qui ne peut résider qu'en soi et personne d'autre
Quand à l'adrénaline ,le service militaire est tout a fait indiqué non ? allez je plaisante mais les semaines de survie auront donné pas mal d'idées aux hommes du Régiment 8 qui pour endurcir leurs enfants ont sut leur montrer l'exemple et croyez le ou pas mais tous les enfants conquis par l'exercice n'en ont gardé que de bons souvenirs
Très belle soirée pour Vous

Écrit par : lovejoie | 11/03/2015

Les commentaires sont fermés.