16/03/2015

Un peu d'Abyssinie pour te dire que tout n'est pas fini

Tu vois le ciel sous les Pâquis,

un peu comme un maquisard

qui joue sa vie aux dés du hasard

pour une forêt de Sylvia.


Tu dessines la mer

à travers les yeux d'une fille du Cap Vert

afin que la mer

te ramène à ton coeur solitaire.


Pourquoi les belles de nuit

ont un tapis de francs suisses

sur leur écran d' i-Phones

au lieu des poètes volants

qui les bercent dans leurs rêves?


Les commentaires sont fermés.