22/03/2015

Domination et damnation

Que le monde se soumette à un ordre nouveau. Tel est le but recherché par tous les colonisateurs, les prédateurs passés, présents, et à venir.

Et tant pis pour la barbarie très conséquente que cela suppose. Tant pis pour le génocide des peuples, l'éradication d'une culture, d'une façon de vivre, d'éduquer, de croire, de penser. Il faut soumettre à tout prix, à n'importe quel prix. De cette soumission dépend la victoire du prédateur.

Notre planète des êtres humains est à la recherche du dominateur alpha, celui qui imposera son modèle à l'Humanité entière. C'est pourquoi tant de barbarie se déverse sur le monde. Notre niveau de technologie actuel appelle à la monstruosité fasciste d'un seul gouvernement pour tous les êtres humains, une seule loi valable pour tous. Et cette loi ne peut venir des « gentils » des « doux » des « sages ». Cette loi ne peut s'imposer que par la violence faite à autrui pour qu'il, elle, se soumette aux codes globaux dictés par la loi des plus forts économiquement, La victoire finale, si victoire il y a, sera attribuée à l'idéologie qui aura remporté la guerre.

Dans le gouffre actuel, le néant spirituel qui y règne, je ne donne aucune chance à cette prophétie de voir le jour. De la barbarie qui déverse son lot de cadavres et de mutilations découlera encore plus de barbarie. De cette volonté de prendre le pouvoir sur le monde ne sortira que plus de violences, de haines, de conflits interminables...jusqu'aux conflits atomiques.

Ce qu'il manque le plus cruellement à l'être humain d'aujourd'hui c'est le devoir et le droit délivrés à chaque être humain de suivre sa trace, sa propre évolution, et non sa race, sa culture, ou sa religion. Un être humain qui serait unique et donc impuissant à fomenter des plans globaux, des idéologies de types capitalistes ou religieuses menant l'Humanité dans le mur. Un être humain assez libre pour ne pas participer aux massacres du monde, assez altruiste pour donner à tous le droit d'exister selon sa propre liberté. Une vision à la fois anarchiste et responsable face aux désastres globaux qui nous assaillent.

Seul au monde. Et sur mon île, les trésors se découvrent à l'image d'un fugitif fuyant la domination et les génocides pour découvrir quelques perles amoureuses...


Ma béate solitude accompagne toutes tes circonstances atténuantes.

 

2015-03-21 12.21.15.png

LE SACRIFICE DES BOEUFS AUX DIEUX TOUT-PUISSANTS

(Grens, Vauds, mars 2015)

2015-03-21 12.21.155.png

2015-03-21 12.21.1555.png

2015-03-21 12.21.155555.PNG



Les commentaires sont fermés.