25/03/2015

L'aiguillon du bouffon a piqué l'A320

Ils se sont tous évanouis avant le crash. Aucun sms. Aucun appel durant ces 8 longues minutes de descente de la part des 144 passagers à bord de l'appareil. Pas signe de vie non plus des 6 membres de l'équipage.

De jour, il est impossible qu'aucun passager ne se soit affolé de voir descendre pareillement l'appareil au niveau du sol ; qu'aucun passager n'ait eu le réflexe d'envoyer un derniers sms ou appel d'adieu à une personne chérie. 8 minutes c'est beaucoup de temps à l'intérieur d'un avion pour comprendre que quelque chose de dramatique se passe à bord.

Pendant ce temps Stéphane le bourdon a planté son aiguillon dans le cockpit en voulant faire de l'humour comparé avec le crash des hélicoptères de Dropped. Il est vrai que Twitter est un paradis rêvé pour tous les chasseurs d'audience. Quand Guillon gerbe, il gerbe aussi parfois sur lui-même... On lui posera une gerbe sur sa tombe à son propre enterrement... Mais je tweete pas ça pour les réseaux sociaux. Cela pourrait me donner une audience du diable pour une fois et m'assurer enfin la sortie de mon anonymat... Je dors comme la Belle au Bois dormant confrontée à sa propre Bête.

http://www.lematin.ch/people/Crash-de-l-A320-le-tweet-de-...

 

Les commentaires sont fermés.