24/04/2015

Sophie Hunger a toujours faim et soif de l'Autre

Sophie Superloon. Son pain c'est l'Humanité. Son sel, c'est la Terre. Son poivre, c'est la lune. Son salaire c'est la reconnaissance des Autres, de nous tous les admirateurs de ce petit bout de femme qui nous touche tellement. Son eau, nous la buvons comme de l'eau bénite des dieux.

Elle nous bouleverse les sentiments à fleur de peau cette jolie coccinelle qui ne croit qu'au bon dieu qui n'existe pas. Elle le sait. Elle a appris la nouvelle. Dieu est mort dans un accident du cosmos entre une comète et la Terre. Il s'est arraché de nos entrailles pour ressusciter en lune cosmique féminine qui règle les marées et influence les végétaux, les champignons, et... les êtres humains.

Alors elle a décidé d'aller marcher sur cette lune inaccessible, histoire de croire à sa propre histoire ; histoire de toucher concrètement les cordes lunaires de sa guitare avant d'envoyer ses propres notes au ciel pour notre plus grand bonheur, Elle a voulu y retrouver sa propre maison qu'on lui a arraché sur sa terre natale suisse allemande. Et si la nuit, elle se cache parfois sous le lit quand arrivent les voleurs, c'est pour nous offrir la beauté granuleuse de sa lumière et sa supermoon. Elle nous a ramené des croches, des dièses, des noires et des blanches de sa lune. Et c'est d'une beauté sidérante.

Magic Sophie sera aussi au Montreux Jazz en juillet...

 

Commentaires

bonjour pacha K Mac,
c était bien vous qui aviez écrit sur mon travail, surtout sur celui qui était exposer a eac? merci beaucoup, ca a fait plaisir de lire,
surtout la partie avec le mauvais gout de la meilleur engeance...haha, vous m avais beaucoup fait rire!!
comme ca fait plaisir de lire votre poésie ici. :-)
je suis tombe sur votre article par hasard, en recherche de mon compte likeyou, qui avait étrangement disparu.
il me semble que mes choses ont pas mal en commun avec gaga, (lesquelles je ne connaissais pas, en quelque sorte aussi avec celles de li wei. que je ne connaissais pas non plus,) mais biensur plein d autre qui m ont influence. dernièrement une journaliste m as dit que ma manière de travailler a beaucoup en commun avec celle d annemarie von matt...ce qui est vrai...peut être meme avec celles de sophie hunger.( d apres mon opinion) et aussi avec celle de wes montgomery, qui a trouve sa manière spéciale de jouer sa guitare avec le pouce, pour ne pas déranger sa femme qui avais besoin de dormir quand lui il pratiquait sa guitare, la nuit, parcequ il avait travaille le jour.)
blablabla


.......

de laquelle (s.h.) je préférait les premieres.
merci, et je me réjouis de lire plus de vous!!
Max ( DBAB)

Écrit par : max | 27/04/2015

venez voir mon expo a brugg, si vous avez le temps: galerie zimmermann haus brugg. c est moi et antal thoma, chacun une salle. si vous me prévenez, je veux bien venir vous le presenter. l expo va continuer jusqu au 7 juin 15
http://www.zimmermannhaus.ch/ga-a-aktuell.html

Max (DBAB)

Écrit par : max | 27/04/2015

Bonjour Daniela. Votre pseudo est en lui seul délicieusement subversif et libre d'interprétation... J'ai visité votre site. Ce qui frappe d'emblée c'est votre façon de mettre l'humain au centre de vos tableaux avec cette ironie, cette fragilité, ce sommet de sensibilité prêt à accoucher d'un Everest au milieu d'une Katmandou dévastée... Art vivant, art léger, art profond, art interrogateur, art tabou, art de tout. Un grand merci de votre com.

Je viendrai volontiers. Contactez-moi sur ma boîte e-mail. Je suis très occupé comme tous les artistes... Au plaisir de vous rencontrer à travers votre oeuvre.

ALI (Art Liberté Indépendance)

Écrit par : pachakmac | 27/04/2015

P.S. Vous avez fait une confusion sur l'auteur du billet qui est l'excellent chroniqueur d'art, Monsieur Gavart-Perret, auteur de billets tous plus captivants les uns que les autres. Je n'ai que laissé un petit commentaire qui vous a guidé ici... Comme quoi, entre artistes, on tisse des liens:-)

Écrit par : pachakmac | 27/04/2015

Les commentaires sont fermés.