21/05/2015

Chute de Palmyre : pas de Bôl, ça fera encore des tas de morts

Le grand fracas des dieux. La cité antique syrienne de Tadmor (Palmyre) est tombée aux mains des fous d'Allah.

Vit-on la fin de la Civilisation mondiale et le début d'un court temps barbare avant le final en apothéose par la destruction atomique de l'Humanité ? Sommes-nous à ce point distraits et obsédés par la vision de nos palmées d'or qui se disputent la plus belle culotte ou la robe moulante sans culotte et soutien-gorge ? Devenons-nous insensibles à cette folie furieuse qui s'empare de centaines de milliers d'enfiévrés qui veulent soumettre le monde à leur dieu impie en se disputant l'enfer, les atrocités, et les morts tout en pillant les biens qu'ils peuvent acquérir dans le sang et en détruisant le patrimoine archéologique commun de l'Humanité toute entière ?

Il y a bien ce film du nom de « Love » qui reproduit quelques scènes érotiques en direct sur les écrans cannois et qui distrait les festivaliers tout aussi enfiévrés d'aller se glisser dans le noir pour assouvir leur soif d'érotisme chauve ou de pornographie lascauxienne. C'est un peu court. C'est surtout comme faire l'amour négligemment sur une voie ferrée alors que le train infernal va bientôt passer sur nos corps tout en croyant que l'Amour des scènes sexuelles va sauver le monde.

Nos gouvernements incapables de s'unir dans une lutte commune et prioritaire contre le fléau terroriste pour cause d'intérêts économiques particuliers divergents laissent les fous prendre les cités et chasser les populations dans un exil sans horizon d'avenir pour elles et leurs enfants. Nos gouvernements sont tous responsables de ce chaos qui profite aux milliardaires et décime des pays entiers. Nos gouvernements sont cyniques et n'espèrent qu'une seule chose : que leur pouvoir perdure et que la militarisation du monde leur profite à plein régime en divisant les peuples du monde.

Je verrais bien une petite révolution artistique sur la Croisette où quelques acteurs et actrices pousseraient le bouchon très loin par un coup de gueule contre la religion du fric genre :

« Si le Veau d'Or persiste à notre destruction

qu'Il épargne notre production artistique.

Nous revendiquons nos fantaisies créatrices en faveur d'un dieu impuissant

qui ne domine pas l'Humanité par l'argent

et ne soumet pas l'Amour à ses seules conditions contraignantes."

Parce que, franchement, vous connaissez, vous, des centaines de milliers de types qui veulent détruire le monde sans profiter des avantages matériels que cela procurent, des filles soumises et mises en esclavage qu'ils peuvent exploiter sexuellement comme bon leur semble, de tous ces pouvoirs criminels qu'ils s'octroient grâce à la prétendue gloire d'Allah ?

Les dieux de Palmyre souhaitent la plus merveilleuse des Palmes d'or aux Festivaliers de Cannes en leur rappelant qu'il est grand temps d'inventer un dieu artiste pour leur époque qui corresponde pleinement à leurs idéaux démocratiques de liberté et de droits humanitaires. Les monstres nous rattrapent et les dieux morts du passé provoquent leur vengeance contre celles et ceux qui ne savent pas s'inventer un futur idéal à travers cette Lumière divine qui éclairent nos âmes, Lumière absolument indispensable à toute Civilisation qui se respecte et qui veut vivre pour construire ensemble un champ de visions communes et profitables à toute l'Humanité.

 

 

Commentaires

Ce n'est pas que nos gouvernements ne "peuvent" pas s'unir Pacha, c'est qu'ils ne "veulent" pas, tout simplement, car cela ne sert pas leurs intérêts à tous, séparément et ensemble.

Au détriment de l'humanité.

Écrit par : Le Tigre | 21/05/2015

Vous avez parfaitement raison, le Tigre. On attend la suite avec un certain pessimisme...tout en espérant que les populations, les peuples, sauront se révolter avec les armes du coeur et de l'amour. Pas évident d'accorder un avenir radieux à l'Humanité alors que celle-ci fait tout pour s'enfoncer davantage vers les gouffres insondables du Mal. En fait, nos enfants et petits-enfants auront un avenir sur la planète "Love" ou n'en auront pas. C'est ici que l'on crée le paradis ou l'enfer de la Civilisation. Nulle part ailleurs.

Écrit par : pachakmac | 22/05/2015

@Pachakmac voyez les femmes en Afriques comme elles relèvent de nombreux défis et n'ont pas attendu les environnementalistes européens pour qu'ils volent à leurs secours.Il faut faire confiance au peuple Africain qui doti pouvoir gérer ses territoires lui même mais cela prendra du temps
Nous on a bien attendu 60 ans avant de pouvoir parler ouvertement sans être humiliés .rejetés ou tout simplement ignorés mais il faut laisser du temps au temps et surtout ne pas tout confier aux sectes ou autres ONG qui veulent renverser les gouvernements pour s'octroyer des biens comme des mines privant ainsi de nombreux habitants de biens qu'ils leur revient aussi à eux de gérer
Or vous devez savoir les raisons sur lesquelles je ne reviendrai pas des nombreux parcs animaliers créés en Afrique soit disant pour sauver la faune et tout le monde connait la suite,surtout les Européens grands amateurs de trophées de chasse

Écrit par : lovejoie | 22/05/2015

Les commentaires sont fermés.