21/05/2015

Sauver des vies, à quel prix et à quels sacrifices ?

La Suisse est belle, propre et en ordre. Rien ne la prédispose au désordre...sauf les petits matins du Montreux Jazz où les ordures de certains festivaliers mal éduqués jonchent les rives et les parcs du lac.

Mais là encore, la Suisse est belle, propre et en ordre. Les cantonniers arrivent avec leur matos et en moins de temps qu'il ne faut pour écrire ces quelques lignes, ils ratissent la zone, tels des détectives sur une scène de crimes, et les papiers gras, bouteilles en pet, verre cassé des pétés de la nuit, et autres préservatifs non respectueux de l'environnement, sont débarrassé vite fait bien fait. Les Suisses ont fait la fête et créé un certain bordel clandestin en foutant le feu au lac ? Leur service d'ordre repasse sans relâche les zones entachées du crime des zonards et des jeunes gens suisses un peu, étrangers anarchistes d'une nuit beaucoup. bien proprets sur eux à l'heure de se doucher et de s'habiller pour la nuit festive suivante et qui agissent en gorets de la fête à chaque récidive.

Faut dire. Ces citoyens et citoyennes ne sont ni des profiteurs de l'asile ni des terroristes. Ce sont des mélomanes avisés, des étudiants éméchés qui profitent de la fête pour se gérer « genre gitan de la fête, plus rien à foutre des conventions et de l'écologiquement correct ». Il y a des passeurs qui font le ménage derrière eux. Pourquoi s'en faire de préserver parcs et promenades intacts et vierges de toute dépravation et saccage ? « Dépravés nous sommes », doivent-ils se dire, « mais dépraver tout de même très conscients que le service d'ordre composé d'âmes charitables et naïves réparera nos dommages dégueulasses, nos petites sauteries entre amis. "

D'autant qu'ils vivent au pays du propre en ordre, du pays qui protège sa nature et ses paysages avec force lois et applications de la loi. La Suisse sait que les rôdeurs commettent des dégâts et que, comme Sisyphe remontant sa pierre sur le Cervin, elle n'en aura jamais fini avec le côté anarchisant de sa population qui se libère de ses chaînes durant les festivals d'été.

Pendant ce temps, des festivaliers d'une autre nature débarquent chez nous pour y trouver refuge, A la base, on pourrait dire que ce sont des punks qui zonent dans des lieux de non-droits, des no-futur, des rôdeurs tels les zombies de The Walking Dead. Faut-il en finir avec eux ? Eux, ces bouffeurs de Suisses qui vont prendre nos places, décapités nos têtes, violer nos femmes, changer la loi démocratique en charia islamiste et éduquer nos enfants selon un seul livre qui a délivré toute la vérité sur notre père qui est au ciel et qui ne nous aime vraiment pas beaucoup en rebelles et en rockers athées ?

Ces hordes débarquent et voilà que les festivaliers prennent peur, « Nous, d'accord qu'on vandalise nos parcs et promenades durant la nuit. Mais au petit matin blême, on rentre dans nos maisons, on se refait la façade après quelques heures de sommeil agité par un maux de tête carabiné et un taux d'acidité à brûler nos gorges. On ressort dans la rue propre en ordre, on reprend la vie de notre train-train ordinaire, on respecte la loi une fois qu'on a décuvé, et on chasse de l'étranger, de celui qui vient pour nous couper la tête afin que l'on découvre la vérité divine. »

Ainsi là-haut Dieu l'a dit à nous les petits Suisses. « Vous serez envahi par l'étranger. La peste et le choléra l' accompagneront parce que vous avez tellement péché que voici venir votre punition. Votre pays périclitera et sombrera dans la folie et la fange . Repentez-vous.». Telles seront les paroles de Philipilus le Prophète fou de Tintin tandis que les saxophones, trompettes, synthétiseurs, et autres guitares joueront le gong de l'apocalypse sur les scènes endiablées du Festival. Smoke on the water... On connaît la chanson. Et tout disparaîtra dans les flammes.

Sauf que. Sauf qu'il y aura toujours des enfants de choeur qui reviendront sauver le monde. Sauf que des Claude Nobs resurgiront de nulle part pour redonner foi et sagesse à notre pays en même temps que son grain de folie. Sauf que notre nature de Suisse fait que nous aimons l'étrangeté de l'étrange et les étrangers. Sauf que la peur ne nous fait pas peur et que l'amour est le plus sage des conseillers. Sauf que l'UDC peut caricaturer à l'extrême, prendre pour diables et démons tout ce qui vient d'ailleurs, chasser le meilleur des hommes de son territoire pour versions contradictoires lors de ses auditions successives devant les instances de l'asile, elle n'arrivera pas à nous arracher la foi en l'être humain, en ce désir de futur pour tous, en ce choix volontaire de faire de notre planète, une planète pour tous ses habitants.

L'horreur, ce n'est pas d'accueillir l'enfant, la femme, l'homme qui a besoin d'aide et de soins. L'horreur, c'est de chasser de nos parcs et promenades tout étranger qui n'a pas trouvé de maison pour s'y loger, tout chômeur qui ne trouve plus de travail ni de toit, tout poète qui dort à même le sol dans le parc d'un des pays les plus riches au monde.

Il y a quelques années, j'ai dormi deux nuits à la belle étoile sur la Croisette durant le Festival de Cannes avec quelques rôdeurs anonymes autour de moi qui vivait de misère...comme moi en ces nuits de cinéma. Il y a quelques années, j'étais aussi à Hatay, Turquie, et dans les parcs plein de réfugiés syriens dormaient paisiblement des enfants, des femmes, et des hommes dans les beaux espaces verts de la ville. Tout était étrangement calme alors que la guerre commettait ses ravages à quelques dizaines de kilomètres plus au sud.

Mais en Suisse, on préfère largement les papiers gras, les bouteilles en pet, le verre cassé, et les préservatifs qui disparaîtront vite fait bien fait dans les incinérateurs de la Ville grâce à nos nettoyeurs professionnels. Une fois brûlés, ils ont disparu de notre regard scandalisé par la saleté de nos Suisses propres en ordre...

Propre en ordre, comme l'UDC et un certain Monsieur Montabert qui rôde sur son blog à la recherche de quelques étrangers rôdeurs de trop qui pourraient éventuellement lui couper son caquet pour le remplacer par le muet zin du minaret. Les fantasmes d'un film d'horreur dont certains Suisses refont les scènes toutes les nuits et tous les jours.

Lucille, jolie fille africaine, viendras-tu faire un joli tour sur mon manège burlesque afin que j'y oublie ma solitude?


Commentaires

@Pachakmac Pour une fois je suis d'accord avec vous
Comme dirait Einstein il faut apprendre à relativiser ce qui semble de moins en moins possible avec l'ampleur des nouvelles technologies qui utilisent un raisonnement logiciable
lequel n'est pas compatible avec le raisonnement humain , logique et sensitif
J'ai lu ce matin ce qui pourrait être un gag cependant ayant dialogué dans la rue avec des anciens patients psy ,tous ont éclaté de rire quand je leur ai dis que la gauche voulait s'occuper de la psychiatrie
Voici une réponse logique de l'un d'eux,de toutes manières l'hôpital psychiatrique existe dans la vie de tous les jours puisque la gauche met de plus en plus de barreaux psychologiques et invisibles pour presque tout le monde
Et voici une autre histoire et réelle. Celle d'un octogénaire déclaré mort depuis 6 mois par sa banque malgré ses tentatives pour faire entendre le son de voix prouvant qu'il était encore en vie
Alors ne me dites pas que l'informatique va aider de plus en plus de monde à trouver des solutions intelligentes pour de nombreux problèmes qui pour certains étaient résolus mais que le virtuel a recréé mais en pire
Un Suisse Propre en ordre existait avant l'arrivée d'internet seulement les gens n'avaient pas le temps de faire du nombrilisme et les politiciens étaient plus souvent penchés sur leurs dossiers que zieutant leur ordi ou natel voire un autre bidule pour savoir qui veut tchatter avec eux ou écoutent'ils ce qui se passe à l'Assemblée Nationale comme en France pour lancer une idée à la sauce Hollandaise
C'est tout le système qui est entrain de vivre un délabrement complet et ils veulent réglée le problème des réfugiés sans pouvoir pouvoir régler ce qui pour certains semble un réel problème,comme pour les gens du voyage ou Jenish ? on nous prend vraiment pour de simples ploucs
Dans le temps on votait moins mais les gens se sentaient concernés de nos jours on vote deux fois plus et les gens en ont assez car on nous bourre le crâne avec des sujets déjà votés affirment beaucoup d'entre eux
Oui vous savez ceux qui détestent le regard des caméras posées sur eux et qui n'hésitent pas à dialoguer dans la rue entre humains qu'ils soient *moches* beaux ,jeunes ou vieux
C'est cela la vrai vie et la vraie réalité !
Très belle fin de journée

Écrit par : lovejoie | 21/05/2015

@Lovejoie

Quand je lis cela :

"l'ampleur des nouvelles technologies qui utilisent un raisonnement logiciable
lequel n'est pas compatible avec le raisonnement humain , logique et sensitif "

Et le reste de ce commentaire, j'ai envie de vous dire que :

"Je vous aime",

car "dialoguer dans la rue entre humains qu'ils soient *moches* beaux ,jeunes ou vieux c'est cela la vrai vie et la vraie réalité !"

est l'essence même la vie et de l'échange. Mais de nos jours, pour pouvoir en rendre compte et révéler ces vérités, dérangeantes ou pas, la technologie est le seul véhicule encore possible.

Alors ne lui jetons pas trop la pierre, tentons de l'utiliser à bon escient.

Écrit par : Le Tigre | 21/05/2015

@le Tigre j'admets volontiers que sans mon vieux téléphone je serais bien tristounette .Cependant si je compare celui-ci avec l'ordi ou autre bidule électronique comme le natel qui dort sagement au fond de mon tiroir afin de se reposer avant d'envoyer des vœux tous azimuts à Noel ou à Pâques à ceux qui m'auront comme chaque année ressuscité le temps d'une fête pour me replonger ensuite dans le tombeau de la momie, le téléphone disais-je restera pour moi le seul moyen de savoir si l'autre ment ou pas
C'est un vieux truc appris dans les hôpitaux dès la fin de la guerre ou les enfants laissés à eux mêmes devaient deviner grâce au son des voix ce qui leur arriverait pendant la journée
A moins de le rencontrer/ l'autre/ et observer ses mimiques ou lui serrer la main qui en dit aussi long qu'un jour sans pain sur sa véritable personnalité
Avec l'ordi je suis désolée cela ne se peut pas quand aux robot éventuel déjà que mon informaticien m'a dit mais vous allez trop vite pour la machine ,imaginez si un robot m'était proposé! il ne resterait pas longtemps entier à force de devoir chercher dans sa mémoire des trucs qui n'ont jamais été révélés et que je suis seule à connaitre , c'est là que je le piégerais
Remarquez avec toutes les erreurs de plus en plus fréquentes et imputables à l'informatique et dûes aussi à la négligence humaine qui fait trop confiance aux machines sans vérifier de temps à autres ceci comme à Carouge ou chez nous ou du sable est reparti au lac sîtôt qu'il eut été déposé sur des galets ,il ne faut s'étonner de plus rien
Sans doute y'a t'il bien d'autres stupidités de ce genre peut-être aussi de la part de certaines personnes qui pensent que seule l'informatique résoudra tout
O l'a vu avec la médecine dite de pointe.Quand tout le monde devait se mettre au courant il y avait beaucoup moins d'erreurs car il fallait rester concentré et une fois le bidule entré dans les mœurs c'est comme pour tout la concentration se relâche et bonjour les accidents ou erreurs
je vais vous dire pourquoi je ne crois pas en entier au bienfaits de l'informatique il y a trop d'humains qui ne savent même pas se responsabiliser pensant alors que la machine comblera leur stupidité jusqu'au jour ou à trop de vouloir aller trop vite ou l'humain déraille ou c'est le train
Car chaque humain posséde ses propres limites physiques et mentales qu'il est important de ne jamais dépasser sinon bonjour l'implosion et ses multiples pulsions d'ordre sexuel ou autres
On en a la preuve avec les nombreux suicides d'enfants qui n'ont jamais été depuis la fin de la guerre aussi importants
Très bonne journée pour Vous

Écrit par : lovejoie | 22/05/2015

Je pense tout simplement que nous vivons dans un monde qui minimise de plus en plus les conséquences de nombreuses négligences ce qui prouve bien que la machine sans la maturité de l'humain pour la diriger et la dompter comme je le fais avec mon ordi,tout le monde ira dans le mur
Déjà que la gauche nous reconstruit un mur style Berlin bâtit avec des briques invisibles mais bien réelles comme les nombreux interdits ou caméras en tous genres et sens ,pauvre monde de demain mais nous seront morts et tant mieux car on a qu'une vie alors autant ne pas écouter ce que les gauchistes ou autres rabats joies ont envie de semer comme embûches sur les routes de la vie de chacun
Faites comme nos anciens aux cultes,ils écoutaient mais pensant intérieurement, causes toujours tu m'intéresse et ensuite chacun reprenait sa vie en mains

Écrit par : lovejoie | 22/05/2015

@le Tigre seul véhicule possible surtout si l'on songe à l'automobile pour aller du point A au point B mais encore fait-il en avoir envie ce qui ne sera jamais résolu par la technologie excepté par Webcam pour ceux qui n'ont surtout plus envie de se déplacer et comme je fais partie de l'ancienne école qui aimait humer sentir palper,voyez que la technologie ne remplacera jamais ce qui nous rapprochait les uns les autres à une certaine époque
Ce dont je me souviens par contre ce sont les prises de position pour le travail à la chaine comme chez Renaud,simple exemple
Aussi avec le recul et ce depuis 2000 on ne peut pas vraiment regarder le monde en disant,oh qu'il va bien on entend plus d'ouvriers se plaindre c'est magnifique grâce aux technologies de pointes tout va de plus en plus vite c'est formidable
Hélas le mot rendement a remplacé le mot humaniste et psychologiquement de plus en plus d'humains souffrent de ce rendement qui crée d'autres problèmes comme au sein des hôpitaux
Certains avaient dit, un jour c'est la machine qui prendra le contrôle des cerveaux humains mais heureusement de nombreux parents quadragénaires sont contre tout ce qui est virtuel ce qui peut se comprendre quand on est assis toute la journée face à une machine
Et ceci vous surprendra peut-être mais il y a beaucoup de vrais scientifiques indépendants de 40 ans qui n'utiliseront Internet que pour leurs propres intérêts c'est à dire des recherches intelligentes mais que jamais ils n'imposeront quoique ce soit à d'autres
Tout espoir n'est donc pas perdu/rire

Écrit par : lovejoie | 22/05/2015

Les commentaires sont fermés.