22/05/2015

Brut de Cannes: "Love", "Valley of Love", "End of Love"

Palmyre d'Or. Cannes pourrait décerner la récompense suprême au meilleur égoportrait de l'année.

La magie opère-t-elle encore entre séances de bronzette et crises de foie ? Cannes a-t-elle encore quelque chose à nous dire de palpitant. Un petit tour en David Hamilton histoire d'un bon gros scandale autour d'une nymphette filmée par un « gros dégueulasse » pour les puritains, « un artiste de génie à fleur de peau adolescente » pour les derniers rescapés de « Lolita » ou de « Mort à Venise » qui osent encore le goût de l'innocence sulfureuse ?

Le porno est à la mode. Les gros dégueulasse sans état d'âme autre que le maniement et les va-et-viens de leur queue dans les gorges profondes des dames au-delà de 18 ans ne tombent pas sous la licence interdite. Les dames majeures font ce qu'elles veulent et avec qui elles veulent. A partir de là, plus personne n'a rien à redire.

« Love » est-il un bon film ? A lire les critiques, à regarder une scène de bouche à bouche à trois qui dure trois minutes sans que l'on comprenne le pourquoi du comment de la situation amoureuse, sans que rien ne fasse bander notre esprit...et notre libido, on se dit que c'est juste un peu raté mais pas trop. Sans chaleur qui nous monte au corps, y-a-t-il encore un parfum de scandale ? Du sexe réel sans envie irrépressible d'en faire tout autant, est-ce un film subversif qui bouleverse les cœurs ou juste de belles images esthétiques représentant des scènes de copulation  entre membres d'une espèce animale qui ne nous concerne pas ?

Je crains le pire pour la suite. « Valley of Love » avec l'ex grand Gérard Depardieu qui se décatit peu à peu dans des postures de gros ours sibérien. L'état de grâce n'existe plus chez cet acteur qui fut magique. On aimerait se tromper. Mais j'ouvre les paris. « Valley of Love » sera probablement « Valley of Dead ».

Pour cette année, à défaut d'avoir un grand film, un chef-d'oeuvre inoubliable, je propose au jury de décerner une « Palmyre » aux films, acteurs et actrices qui recevront des récompenses.

Histoire de satisfaire son égoportrait tandis que d'autres se font trancher la tête par des acteurs d'un genre trash total.

Elle aussi faisait alors très fort dans l'égoportrait. Lolita de cabaret, Lolita disparue à jamais. Lolita vampire qui n'en finira jamais de faire rêver le gros dégueulasse d'artiste que j'étais entre ses menottes et ses pieds si menus.

P.S. L'Arche de Noé prend l'O et coule avec sa cargaison de sperme homogénéisé et pasteurisé comme du lait sans aucune saveur d'origine mais hygiéniste à satiété. C'est peut-être du sexe nordique, une baise de type suédois emballé dans un paquet de surgelés.

 

picture05333333333333333333.JPG

 

 

picture053333333333333333333.JPG


 

 

 

 

 

Commentaires

@Pachakmac désespérez pas il reste lovejoie
Comme dirait un ancien pasteur moins obtus que d'autres ,cette bonne femme est une sacré crouille ,elle possède des antennes ouvertes aux 4 vents et trouvera toujours la parade pour rassurer ceux qui dépriment et foi de lovejoie ça c'est pas du cinéma (rire
magnifique soirée pour Vous

Écrit par : lovejoie | 22/05/2015

Les commentaires sont fermés.