02/06/2015

Se positionner au-dessus du culte djihadiste...

Moteurs de recherche, algorythmes, fréquentation, popularité. Le monde virtuel selon Dieu Techno.

Pour lutter contre Daech et les autres organisations terroristes, les Etats, associés aux grands réseaux sociaux de l'Internet prévoient une grande offensive virtuelle pour attirer la jeunesse musulmane sur des sites de contre-culture djihadiste qui ne prônent ni la violence, ni le retour à l'âge du chameau, ni la haine envers les non-musulmans.

Pour cela, les Etats vont avoir recours à des community manager, soit des directeurs en communication qui devraient réussir à contrer les aberrations ésotériques des adeptes d'un culte satanique dévoué à un Allah d'enfer.

Un Allah du Mal contre un Allah du Bien issu du même Coran? De quoi rendre encore plus schizophrène le jeune attiré par la tendance du djihadisme totalitaire. D'un côté, quelques potes à lui qui tenteront contre vents et marées de le persuader de suivre la voie du djihad armé. De l'autre, des inconnus virtuels, managers en communication, qui lui tiendront un discours convenu de tolérance et pacifiste.

S'il est dans la dèche et en échec scolaire comme social et professionnel, je doute que les voies de la raison conduisent la plupart des djihadistes potentiels vers le droit chemin de la vie en société en compagnie d'un Allah qui prône tolérance et amitié avec tous ses voisins quelque soit leurs origines et leur religion ou absence de religion. Entre des potes à lui qui le maintiendront dans une illusion paradisiaque irrationnelle et d'héroïsme sacrificiel sur le terrain de la guerre et, de l'autre, des experts en communication qui n'auront pas de solutions clefs en main pour lui proposer une vie autre qu'un parcours chaotique, sans issue, et humiliant au sein d'un monde occidental qui exclut et stigmatise de plus en plus la jeunesse musulmane, je doute fort que les experts auront le dernier mot.

Il faut bien faire quelque chose pour ces jeunes. Mais il faudra faire bien les choses pour que Daech perde enfin de son attractivité sur les chemins d'un enfer promis par des gourous machiavéliques.

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/06/02/djihadism...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.