13/06/2015

Relaxe, DSK

Plus de dodo dans la saumure derrière les barreaux, DSK. Juste quelques murmures vidéos dans la chambre à baiser et des rodéos porno à satiété avec ta petite realdoll, ta poupée de luxe achetée sur le trottoir du marché du sexe qui ne te coûtera qu'une seule fois une somme rondelette avant de t'appartenir à vie, avant de jouer avec tous tes désirs, avant de te donner réponse immédiate à toutes tes frustations, avant de pouvoir la déchiqueter après l'avoir baisée par tous les trous, avant de la jeter, par une geste final sacrificiel, dans le vide-ordure et la brûler sur le bûcher d'un incinérateur en la regardant fondre dans son silicone avec ce dernier rictus désespéré dans le regard juste pour te signaler qu'elle aurait voulu pouvoir te dire "je t'aime" au moins une seule et unique fois au nom de toutes les femmes que tu n'as jamais su baiser qu'à travers la brutalité du rapport de force. Plus de dodo dans la saumure derrière les barreaux, DSK. Plus de menottes, plus de dégât d'image, plus d'avocat, plus de juge, plus de Femen, plus de médias, plus de public, plus de barreaux, plus de cauchemar, plus de réparation, plus de culpabilité, plus de crime, plus de femme réalité. Qu'une nappe de pétrole devenu femme plastique, une princesse en or noir et son porte.jarretelle, son regard lubrique qui te transporte au huitième démentiel et sa voix suave distillée sur un logiciel.

 

Mais relaxe, DSK.

Ton nouveau sex symbol

s'appelle Realdoll 2806.

Elle t'attends à l'hôtel Carlton

où tu pourras jouer Joe Dalton

dans une partie de Sofitel avec elle

sans rencontrer dans ton hold-up

le cow-boy tirant ses coups au ketchup

les plus belles poupées de son pick-up.

Elle sera là, à vie, rien que pour toi

comme une sexclave noyée dans ton sperme.

 

Mais relaxe, DSK.

Ton nouveau sex symbol

s'appelle Realdoll 2806.

Femme de ménage métisse de peau,

soumise et foutue comme tu voudras.

Tu pourras jouer au SM

dans la suite présidentielle numéro 2806

TWO EIGHT O SEX

et t'envoyer au 8ème démentiel

avec ses huiles essentielles,

son regard lubrique et son porte-jarretelle.

 

 

2015-06-13 08.07.066.PNG

 

Les commentaires sont fermés.