17/06/2015

Tu n'as jamais fini de partir

 Le cycle des passions

allume le ciel et la terre

quand se lisent tes funèbres oraisons

qui animent mes enfers

 

Pourquoi ta liberté

n'est pas bonne à prendre

puisque tu me tends la cordée

pour ma damnation et me pendre

 

Pourquoi ma pensée

n'est pas prête à voyager

puisque à tes boues lactées

je me suis déjà condamné

 

Ne t'arrête pas sur les faiseurs d'anges

ils pourraient nous faire avorter

N'écoute pas les faiseurs d'anges

ils nous empêcheront de voyager

et de donner naissance

dans le creux de tes reins

aux senteurs de mes essences

qui illumineront tes seins

 

Je fais l'amour

jamais rassasié

je fais l'amour

anesthésié

je fais l'amour

jamais bien éclairé

je fais l'amour

à des natures mortes de musée

 

Quand est-ce que je ferai l'amour

à une femme aux passions partagées 

 

De nos débats tu as taillé dans le vif

mes sentiments les plus obscurs

je me débats entre tes élégantes griffes

pour connaître la rédemption et l'azur

 

Sauras-tu déposer tes valises

et viendras-tu valser dans mon monde

 

Commentaires

merci et mon amitié cher Pacha K Mac
de claire-marie

Écrit par : cmj | 17/06/2015

Chère Claire-Marie, je suis bientôt en vacances. Je viendrai te rendre une petite visite. Merci de ton message.

Écrit par : pachakmac | 17/06/2015

Les commentaires sont fermés.