21/06/2015

"Sea Migrant Pride" pour le respect et la dignité des exilés

Les couleurs de l'arc-en-ciel. Les couleurs de la nation de Nelson Mandela, l'Afrique du Sud, pays emblématique de la pratique de l'apartheid.

Mais aussi les couleurs de la communauté LGTB et de ses manifs pour la reconnaissance, la légalité, la visibilité, l'égalité.

Des couleurs pour dire que nous sommes tous des êtres humains qui se devons d'être frères et sœurs si nous ne voulons pas nous entre-tuer et nous entre-dévorer sur la base de préjugés, de désir de supériorité, de certitudes dogmatiques quant à notre position sociale, culturelle, cultuelle.

Pour les musulmans, le mois du ramadan exprime tout cela. Le djihad de la modernité n'est pas dans cette haine de l'autre et de soi qui demande le sacrifice de sa vie dans des attentats terroristes. Le djihad moderne est dans l'amour de l'autre et de soi qui demande de sacrifier au confort de sa propre existence pour venir en aide aux exclus de notre monde sans distinction de couleurs, de religions, ou de races.

Un bon musulman n'a pas à respecter à la lettre le Coran mais bien son esprit. Un bon musulman est celui qui saisit le sens du temps, qui avance dans la vie avec l'espoir de donner un petit quelque chose au monde sans en attendre une récompense immédiate, qui mène un combat quotidien contre les injustices de notre époque, qui s'en remet à Allah quant à son destin final.

« Sea Migrant Pride », la Pray Pride que je pratique à l'intérieur de mon âme et de ma conscience. Si t'es un bon musulman, un bon chrétien, un bon juif, un bon bouddhiste, un bon athée, ou tout simplement un bon être humain, il est l'heure de pratiquer la « Sea Migrant Pride »

 

Les commentaires sont fermés.