30/06/2015

Quand un terroriste vaut à lui seul un demi-milliard de dollars

Le coût estimé pour l'économie tunisienne après l'attentat de Sousse est une perte sèche de près de 500'000 millions de dollars.

Une kalachnikov et un jeune homme. Ce duo infernal a suffi pour mettre à genoux un pays entier qui souffre déjà d'un chômage très important parmi sa jeunesse et d'une grande pauvreté dans certaines villes du sud du pays. Outre le tourisme, certains projets d'investissement européens ou venus d'ailleurs pourraient être sérieusement remis en question suite à cet attentat.

Où quand la patte d'un seul tyranosaure peut bouleverser tout un pays, et bien au-delà, alors qu'une aile de papillon n'effleure même plus un monde qui ne réagit plus qu'à travers les balles d'une kalachnikov sifflant sur une plage d'hôtel, d'une tête humaine plantée sur des pics, d'une explosion dans une rédaction ou un super marché...

C'est ce qui s'appelle se laisser gagner par la peur et la terreur et ignorer la philosophie ainsi que sa propre-humanité dans l'arrière-cour de son cerveau affolé par ce qu'il voit et ce qu'il entend.

Aux armes, citoyens ! Il est temps de combattre la kalachnikov à la main et non plus avec votre cœur et votre intelligence. Un seul homme qui ne valait rien aux yeux de l'économie a, par son geste kamikaze, vu sa valeur grimpée jusqu'à un demi-milliard de dollars perdu par son pays...et gagné par d'autres qui se répartiront la manne touristique providentielle de dernière minute. Allah est Grand. Il donne à ceux qui le respecte...

Seifeddine, tu as voulu tué la Tunisie en tuant des Européens et non-musulmans. Tu as voulu tuer ton propre pays, son hospitalité, sa joie de vivre et semer une division mortelle au sein de ton propre peuple. Tu as voulu épargner les Tunisiens et Tunisiennes sur la plage de l'hôtel mais tu n'a surtout pas épargné leur douleur et leur malheur. Tu as voulu plaire à Allah mais tu as plu en réalité à Satan, à l'empire du Mal, de celui qui veut la destruction de l'être humain.

Il est trop tard pour sauver ton âme. Les salauds, qui ont manipulé et transformé ton âme de danseur-papillon virevoltant dans les airs en monstre au service d'une nébuleuse du crime, iront certainement en enfer. Quand à toi, qu'Allah ait pitié de ton âme malade et trop faible pour résister à l'appel de cette terreur qui ne saurait être un appel spirituel à l'Amour d'Allah.

Qu'Allah bénisse et soutienne la Tunisie et son peuple qui se battent pour un combat d'honneur, de tolérance, et de paix: le combat pour la première démocratie nord-africaine et arabe.

 

Les commentaires sont fermés.