10/07/2015

Le Derviche passeur

D'humeur vagabonde

j'explorais alors la map monde

Tout vibrait sans dessus dessous

même le Grexit

lâché sur mon Blogsite

et l'horrible oeil du Cyclope

dans le coeur de Pénélope

la mort subite et puis la sortie d'Ulysse

de la Fosse des Supplices

 

Parti sur la route de l'exil

rencontrer le devil

avec la candeur de Bourvil

et puis les jolis poissons d'avril

que me tendait leur papamobile

au milieu de leurs poupées fragiles

 

Touche pas à mon église ni à ma pagode

ni à ma mosquée ni à ma synagogue

ni à mon gynécologue

et ses jolies filles givrées sur catalogue

 

Courir sur les galets

rencontrer les insectes muets

chasser les mulets aveugles

et leurs vaches qui meuglent

 

D'humeur vagabonde

j'explorais alors la map monde

Tout vibrait sans dessus dessous

comme dans un avion en vrille

tombé sur ce jeu de quilles

les jambes écartées d'une fille

dont les yeux s'écarquillent

 devant mon Grexit

 lâché sur mon Blogsite

et l'horrible oeil du Cyclope

dans le coeur de Pénélope

la mort subite et puis la sortie d'Ulysse

de la Fosse des Supplices

 

2015-07-10 09.155.PNG

LE DERVICHE PASSEUR

2015-07-11 07.311.PNG

 

 

Les commentaires sont fermés.