27/08/2015

Têtes d'hydrocarbures

Tout d'abord un sentiment de culpabilité m'accable: je consomme donc je suis responsable de ma consommation. Si je roule et voyage beaucoup, je suis un gros consommateur d'hydrocarbures. Si je vis dans une grande maison bien au-delà du strict nécessaire, je suis un gros consommateur d'hydrocarbures...enfin cela seulement si je vis dans une des régions froides ou tempérées du globe.

 Parce que voilà. Nous sommes tous responsables de notre propre pollution atmosphérique et du dérèglement climatique mais nous ne sommes pas responsables de l'endroit où nous sommes nés et avons grandi. Certains fuient des pays en guerre alors qu'ils consommaient très peu d'hydrocarbures et ils arrivent soudain chez nous où ils consommeront à leur tour beaucoup d'hydrocarbures, par nécessité ou superflu agréables de biens de consommation.

Ceci pour dire que signer des appels pour mettre un terme à l'exploitation fossile de nos sols, c'est sans doute nécessaire pour sensibiliser les êtres humains à de nouveaux modes d'existence. Mais si cela devait plus énerver les conservateurs d'un mode de vie à l'ancienne et que l'effet soit contraire au but recherché, alors il faudrait peut-être d'abord montrer l'exemple, vivre comme un ermite radical retiré du monde, devenir un de ces êtres contemplatifs  plutôt que qu'un être excité à la moindre idée de posséder une belle villa, une grande piscine, une superbe voiture de sport ou un 4 X 4, en envisageant de nombreux voyages vers des destinations touristiques de rêve à chaque période de vacances avec catalogues publicitaires à l'appui pour aller vers des destinations où les hôtels et le personnel nous accueilleront à bras ouverts en nous priant de revenir souvent pour faire vivre leur pays et leurs familles plutôt qu'ils crèvent dans la pauvreté et le chaos violent de la misère humaine...comme à l'exemple de cette Tunisie magnifique, la première démocratie du monde arabe qui devrait réussir grâce à sa Révolution de Jasmin... Qui devrait, car rien n'est hélas encore sûr vu que l'immense majorité des touristes désertent les plages de sable du Maghreb pour cause de peur terroriste...

Mais bien sûr que je suis dans le camp du révérend Desmond Tutu et de tous les autres qui ont signé cet appel pour mettre un terme à l'exploitation fossile. Mais bien sûr que je rêve d'écologie, d'énergie solaire qui supplanterait les énergies fossiles. Mais comme pour sortir de la préhistoire, il a fallu beaucoup de temps à l'Homme pour changer de mode de vie, il nous faudra du temps aussi... Hélas les guerres font leurs ravages un peu partout sur la planète. Les dictateurs, ces dinosaures d'un autre temps qui vivent et se servent des hydrocarbures pour se maintenir en place, ne veulent pas mourir malgré la météorite que notre intelligence humaine et nos humanités leur envoient en pleine figure...

Et nos démocraties, pendant ce temps, continuent à produire des armes extraordinaires pour accomplir des dégâts irréparables, des armes vendues et revendues à n'importe qui dans le monde pourvu que le business de guerre fonctionne à plein régime. Daech n'est pas né de nulle part...mais presque de la dernière pluie...enfin ouragan de sauvagerie.

Alors, si nous pensons faire une révolution verte, rompre avec nos têtes d'hydrocarbures et faire de nos têtes historiques des figures lumineuses éclairées des rayons du soleil, il faudrait commencer par créer les conditions d'une Civilisation Peace & Love. Combien de temps Dame Nature nous accordera pour réussir ce deal, cette vieillle utopie déclassée de Mai 68 qui est cependant de première importance pour l'Humanité que nous représentons? C'est un mystère global.

Mais au moins devrions-nous essayer de faire en sorte que la guerre appartienne à la préhistoire de l'Humanité et que notre futur. lui, sera une Civilisation de l'Amour éclairée des rayons du soleil, notre première énergie renouvelable à exploitation massive qui entre dans notre temps moderne.

Avant c'était de l'ordre de l'impossible et de l'utopie. Aujourd'hui, cela devient réalisable. Demain, ce sera une réalité pour tous.

Alors courage, mes soeurs et mes frères.

N.B. Désolé pour le texte de premier jet. Je dormais encore un peu et j'étais hyper pressé. C'est corrigé. J'espère que cela est un peu plus lisible:-)

 

 

2015-08-27 01.222.PNG

No Borders Camp, une utopie d'un autre monde

2015-08-27 01.11.03.png

Let The Sunshine!

2015-08-27 01.19.23.png

 

Commentaires

Et je n'étais pas pétrolé:-)))) Juste encore endormi et stressé pour cause de rendez-vous.

Écrit par : pachakmac | 27/08/2015

Les commentaires sont fermés.