29/08/2015

Un cerf-volant s'est posé sur la mer

Les Boat People qui les ont oublié?

Qui viendront les chercher?

Qui sera là pour ne jamais oublier?

 

Ils étaient des millions

et des dizaines de milliers sont morts naufragés.

Ils étaient des millions

et ils étaient des migrants sans papiers d'identité.

Nous avions alors d'abord fermé les yeux

devant leur drame et leurs souffrances

et d'avoir fermé les yeux

à condamner à mort des enfants,

des femmes et des hommes aux yeux bridés.

2015-08-29 07.28.33.png

Ils étaient des millions.

Ils sortaient d'une guerre de 25 ans.

Ils voulaient simplement vivre

dans une économie libre

dans un pays libre

dans un endroit où les papillons peuvent voler.

 

Ils sont aujourd'hui des millions.

Et le même déni de leur accorder l'asile,

la liberté, le droit d'exister quelque part sur la Terre.

2015-08-29 07.24.44.png

Boat People

d'Asie ou d'Afrique

ils sont les bienvenus chez nous.

Simplement parce que ce sont

des enfants, des femmes, et des hommes

qui cherchent une terre d'accueil, une terre de paix,

une terre d'amour, de liberté, et de fraternité.

2015-08-29 07.311.PNG

Welcome to Switzerland

 

Commentaires

Ce n'est pas de la poésie, c'est tout le contraire, c'est de l'anti-poésie enfoncée dans les idéologies les plus brûlantes, de plus, le "style" pompeux et gluant, attention !!!

Pachakmac, désormais il faudra s'attendre à des critiques très directes !

Écrit par : Corto | 29/08/2015

https://www.youtube.com/watch?v=2-xtdNO14_4

Écrit par : Corto | 29/08/2015

Venez donc avec vos attaques très directes. D'idéologie, je ne fais mon pain. A bon entendeur...

Écrit par : pachakmac | 30/08/2015

Comme critique d'art, un bouffon pose son commentaire. L'artiste continue et ne s'en préoccupe pas. Psychologiquement, vous ne pouvez pas m'atteindre parce que je connais la passion que je porte à mon travail. Pour le reste, chacun et chacune jugera avec son point de vue. Vous êtes une personne. Il y en a des millions, que dis-je des milliards sur cette Terre. C'est la démocratie. Chacun ses goûts et ses couleurs, sa foi et ses idéaux.

Écrit par : pachakmac | 30/08/2015

Art, artiste ???

Goûts, couleurs, allez labourer votre champ, enfin en Suisse, le niveau est tellement .... qu'on pourrait presque s'y méprendre !

On distingue les artistes, premièrement parce qu'ils vivent de leurs travaux artistiques, faudra encore trouver des amateurs, ça fait pitié !

Écrit par : Corto | 30/08/2015

Les commentaires sont fermés.