31/08/2015

No Borders Camp: Black Magic Woman

2015-08-31 08.56.53.png

 

 

2015-08-31 08.53.20.png

 

 

2015-08-31 08.53.200.png

 

 

2015-08-31 08.56.533.png

 

 

2015-08-31 08.533.PNG

 

 

2015-08-31 08.566.PNG

2015-08-31 0888.PNG

 

 

2015-08-31 088888.PNG

 

 

 

2015-08-31 08888.PNG

 

La Monstre attitude te donne la Suisse attitude

La monstritude

C'est quand tu t'jettes seul dans la Méditerranée

Quand un requin te r'garde et q' tu vas te noyer

Quand un garde-côtes te refoule sans ménagement

Et ça fait mal.

La monstritude

C'est quitter pour toujours Vintimille un 15 août.

Quand tu montes dans l'fourgon des flics à Menton.

Quand tu t'retrouves paumé dans c'piège à cons.

Et ça fait mal.

La monstritude

C'est toi, c'est moi,

C'est nous, c'est quoi,

C'est beaucoup de détresse dans le creux de nos bras.

La monstritude

c'est hummmm c'est ouuuuuuuh

C'est eux, c'est vous,

C'est la vie qui te dis que ça n' va pas du tout

La monstre attitude

c'est quand tu choisis d'être gardien de No Border Camp

Quand t'es sur l' roc d'la Princesse de Grimaldi

Quand le samedi soir c'est toi qui perd face au pognon.

Et ça fait chier.

La monstritude

C'est quand tu marches à pieds nus sur cette voie ferrée

C'est quand lors du contrôle d'identité t'as pas de bons papiers

Quand la France t'annonce qu'elle couche chaque nuit avec Marine.

Et ça fait mal, mal, mal.

 

La monstritude

C'est toi, c'est moi,

C'est nous, c'est quoi,

C'est beaucoup de détresse dans le creux de nos bras.

La monstritude

c'est hummmm c'est ouuuuuuuh

C'est eux, c'est vous,

C'est la vie qui te dis que ça n' va pas du tout

La monstre attitude

C'est quand tes frères soudanais te disent qu'ils sont Néandertal

Quand ta soeur fait de l'échangisme pas très culturel

(variante B: Quand ta frangine fait de l'échangisme et qu't'as la dalle)

Quand des jeunes t'appellent Homo Sapiens pour la première fois.

Et ça fait mal.

La monstritude

c'est devenir humaniste pour la Croix-rouge suisse

C'est conjuguer mourir au subjonctif pluriel

C'est faire d'la cuisine comme si c'était très criminel.

Et ça fait mal mal mal.

La monstritude

C'est toi, c'est moi,

C'est nous, c'est quoi,

C'est beaucoup de détresse dans le creux de nos bras.

La monstritude

c'est hummmm c'est ouuuuuuuh

C'est eux, c'est vous,

C'est la vie qui te dis que ça n' va pas du tout.

Non, non, non.


La monstritude


La monstritude


La monstre attitude,


Te donnes la tristitititititi tude,


La monstritude,


Te donnes la triste attitude

,
La tristitude ouah ouah


La tristitititude,


La monstritude,


C'est beaucoup de rejet et de solitude,


C'est comme de la monstritude plus rien,


En tout cas c'est

,
La suis-la suis-moi suissitude


La monstritude


Te donnes la Suisse attitude,


La Suisse attitude

etc.

2015-08-30 14.055.PNG

 

 

 

2015-08-30 14.055.PNG

 

 

 

PaperArtist_2015-08-28_15-57-00.jpeg

 

 

 

30/08/2015

Pascale, chassé de la frontière

J'ai connu Pascale à No Border Camp. C'était l'homme de la technique, l'homme à tout faire dès qu'un problème pratique se présentait dans le Camp.

Il a construit la douche et les W.C., ouvert des robinets d'eau courante, construit une petite installation solaire pour l'électricité du camp, installé le coin cuisine qui nourrit tout le monde.

Pascale ne parlait pas beaucoup. Il agissait au bon moment, au bon endroit et quand on avait besoin de ses services.

Et puis voilà. Pour une raison inconnue, la police de Vintimille l'a arrêté et interdit de frontière pour trois ans. Il ne pourra donc plus apporter son aide précieuse au No Border Camp. Il ne pourra plus insuffler le goût du combat avec les autres. Il est exclu, et cela fait du mal à tout le monde là-bas, aux migrants en premier.

La politique veut casser ce qu'elle considère sans doute comme une injure à ciel ouvert devant son incapacité à gérer les flux migratoires avec des politiques plus humaines et démocratiques. La politique ne veut plus de ces activistes qui maintiennent vivant l'utopie d'un autre monde possible. La politique attaque au mauvais endroit, au mauvais moment, et s'en prend aux mauvaises personnes. Nous ne sommes ni des mafieux ni des terroristes, ni des réfractaires à la démocratie! Nous sommes des humanitaires anarchistes!

Tous solidaires avec Pascale et les migrants. We are not going back!

 

 

2015-08-30 06.31.59.png

Chaîne solidaire avec Pascale et les passagers du No Borders Camp

 

29/08/2015

Je ne crois pas au communisme mais gitan

Comment ne pas suivre la voie tracée par le vieux gourou helvète Christoph Blocher chef de file de l'UDC depuis bientôt 30 ans?

C'est une question qui fâche tous les Suisses de bonne et mauvaise fréquentation.  L'homme a parfois des réponses extrêmement simpliste à des questions extrêmement complexes. C'est comme si on pouvait régler la question de la relativité restreinte chère à Einstein d'un coup de cuillère à pot. Tenez, sur la question de l'immigration, il se trouve que la bombe H, la bombe Humanité, est dans l'air mais que le grand sage nous expédie ça en une seule phrase: "Ils ne peuvent pas rester chez nous." C'est simple et radical. Tous dehors de la Suisse et retournez chez vous.

http://www.lematin.ch/suisse/christoph-blocher-jamais-fatigue/story/26660803

Christoph Blocher n'aime pas beaucoup les intellectuels, surtout ceux de gauche qui donnent des migraines carabinées à l'UDC à force de trop réfléchir à l'état de notre monde actuel. Il les mettrait volontiers au travail de la pierre dans des carrières réservées aux récalcitrants de son régime...s'il avait la chance d'être le grand dictateur et le grand libérateur de notre pays.

Il faut rappeler aux Suisses que Monsieur Blocher était un fervent soutient de la politique d'apartheid en Afrique du Sud et que le commerce marchait fort bien entre les deux pays. Nelson Mandela n'était pas son ami. Et pourtant, il était citoyen originel de l'Afrique du Sud, au contraire des colons Blancs.

Alors voilà, j'ai fait un rêve genre "I have a dream" dans le style Martin Luther King. C'était la nuit. Je dormais. Quand soudain m'est apparu la vision d'un Christoph Blocher sortant d'un grand choc émotionnel et qui avait balancé aux médias helvétiques ce message hallucinant:

 

INVITATION à LA VILLA BLOCHER

SOIRÉE AFRICAINE

(EN SOUTIEN AUX MIGRANTS ET MIGRANTES)

 

PROGRAMME DE LA SOIRÉE:

 

REPAS ET MUSIQUE SOUDANAISE

EXPO CULTURELLE UNDERGROUND:

LE PHOTOGRAPHE D'ALI BABA

PRÉSENTERA SES PHOTOS FANTASTIQUES

RAMENÉES DE VENTIMILLE.

INVITÉ SURPRISE:

DJ CAPTAIN NEMO ET SA TROUPE

DE DANSEUSES ET DANSEURS TANTRIQUES

 

N.B. LES INTELLOS DE GAUCHE SERONT TOLÉRÉS

MOYENNANT QUELQUES TRAVAUX

DE JARDINAGE DANS LA PROPRIÉTÉ BLOCHER.

 

UNE SÉANCE VERY BAD TRIP

VOUS SERA OFFERTE EN PRIMEUR

AVEC DES AFRICAINS NAGEANT DANS MA PISCINE

CHRISTOPH BLOCHER

P.S. N'OUBLIEZ PAS DE VERSER UNE CONTRIBUTION

IMPORTANTE SUR LE COMPTE BANCAIRE OUVERT A CETTE OCCASION.

 

 

2015-08-29 09.111.PNG

 Je ne crois pas au communisme mais j'y tends

Un cerf-volant s'est posé sur la mer

Les Boat People qui les ont oublié?

Qui viendront les chercher?

Qui sera là pour ne jamais oublier?

 

Ils étaient des millions

et des dizaines de milliers sont morts naufragés.

Ils étaient des millions

et ils étaient des migrants sans papiers d'identité.

Nous avions alors d'abord fermé les yeux

devant leur drame et leurs souffrances

et d'avoir fermé les yeux

à condamner à mort des enfants,

des femmes et des hommes aux yeux bridés.

2015-08-29 07.28.33.png

Ils étaient des millions.

Ils sortaient d'une guerre de 25 ans.

Ils voulaient simplement vivre

dans une économie libre

dans un pays libre

dans un endroit où les papillons peuvent voler.

 

Ils sont aujourd'hui des millions.

Et le même déni de leur accorder l'asile,

la liberté, le droit d'exister quelque part sur la Terre.

2015-08-29 07.24.44.png

Boat People

d'Asie ou d'Afrique

ils sont les bienvenus chez nous.

Simplement parce que ce sont

des enfants, des femmes, et des hommes

qui cherchent une terre d'accueil, une terre de paix,

une terre d'amour, de liberté, et de fraternité.

2015-08-29 07.311.PNG

Welcome to Switzerland