07/09/2015

Maître No Border a dit: "24'000 migrants, c'est un bon début"

François Hollande se lance donc dans une guerre sur un double front. D'abord sur le front national contre... le Front National. ENFIN! 24'000 migrants de plus vont pouvoir entrer légalement par une des portes du temple hexagonal. 24'000 "chanceux et chanceuses vont donc bénéficier de l'accueil tricolore.

Ensuite, le Président a décidé d'intervenir en Syrie par le ciel et contre Daech. Est-ce une bonne nouvelle? Rien n'est moins sûr. Assad reste en place sans avoir décidé de quitter le pouvoir en échange de l'aide militaire étrangère qui devrait pourtant avoir l'accord russe et iranien. Il faut exiger de ce Président, premier responsable du malheur de son peuple, que son départ ne sera pas négociable. Il doit se faire même si la diplomatie internationale lui accorde au final un exil doré en Iran ou autre part ailleurs pour finir sa vie honni du peuple syrien à cause des dégâts inestimables  et du malheur incommensurale qu'il a provoqué par sa rigidité et son despotisme d'un autre âge.

La bonne nouvelle de ce jour reste donc cette ouverture partielle des frontières françaises. Mais que vont faire les migrants africains qui vivent dans les camps italiens sans aucun confort? Vont-ils prendre le risque de se rendre à l'officialité des empreintes sur sol italien au risque de ne jamais faire partie du lot des 24'000 réfugiés accueillis en France? Et pour les autres, c'est quoi la solution? Attendre des quotas qui viennent d'autres pays européens (la Suisse politique doit absolument faire quelque chose de plus dans le style qu'elle avait fait lors de la guerre du Kosovo tout en acceptant que des familles volontaires logent des migrants à domicile en attente de la décision définitive et d'un travail trouvé ou d'une place dans un centre officiel d'hébergement).

Quant à Maître No Border, il dit d'un oeil merci à François Hollande. Et de l'autre, il continue à lui montrer sa colère noire en attendant que tous les migrants et migrantes bloqués à Vintimille puissent avoir le droit de trouver un refuge quelque part en Europe.

Sa zénitude est sans borne. Ce qui ne l'empêche pas d'être sévère et très sérieux avec les gouvernements de notre planète.

 

Maître No Border

 

2015-09-07 06.04.433.png

 

 

 

2015-09-07 06.06.30.png

 

 

 

2015-09-07 06.06666.PNG

 

 

 

Les commentaires sont fermés.