15/09/2015

Le retour des Etats-Nations, la fin des illusions

La fermeture des frontières, les murs érigés, les contrôles d'identité dans l'espace Schengen, nous font retourner à l'âge des alliances, des guerres, des besoins de se distinguer des autres par la haine de la différence, la haine des croyances de l'Autre, l'amour de son Dieu opposé à la haine du Dieu de l'Autre ou de son anarchie.

Nous voilà en plein dans le mur avec la fin des rêves d'une Humanité Une et Indivisible et le retour au repli sur soi. Cela augure d'un avenir assassin, d'un désir d'en venir à se considérer comme la race élue, pure, et éternelle. La Francité pour la France, par exemple. La Francité, c'est quoi?

La Francité, ce sont les Gaulois qui repoussent César, l'envahisseur armé de ses légions. La Francité, ce sont ces Français qui repoussent aujourd'hui les migrants, ces envahisseurs armés de leur seule humanité qui se présentent aux frontières de l'inhumanité française afin de sauver la Francité, selon l'extrême-droite et ses fidèles partisans.

La France, citée des Droits de l'Homme est en pleurs. La France, cité de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme prend les armes, met ses polices et ses militaires aux frontières pour vaincre l'humanité désarmé des migrants. On ne remplace pas un Français par un Syrien. On ne remplace pas l'église par la mosquée. On ne remplace pas le roi par le sultan. Vive la France bleue Marine! Vive la Nation! Morts aux envahisseurs!

Ne me parlez plus des Lumières. Elles se sont éteintes. Et la France prépare ses Ténèbres et ses Catacombes.

 

C'est ça!

ou

ça!

Les commentaires sont fermés.