23/09/2015

Viktor Orban au ban de l'Europe...mais l'Europe ne le dit pas.

La police et l'armée hongroises ont reçu l'autorisation de tirer sur les migrants en cas de violation des frontières hongroises et de fuite de ceux-ci devant les forces de l'ordre.

Pourquoi l'Europe se tait et autorise une telle parole de la part d'un président élu par un peuple européen? Pourquoi l'Europe ne sanctionne pas? Attend-t-on les premiers tués par l'armée ou la police hongroise?

On ne peut pas laisser des pouvoirs au sein de l'Europe cautionnés une politique d'extermination de gens qui demandent notre secours. Le président français ne fait que vilipender le comportement de la Hongrie mais il ne condamne pas son président. Ce n'est pas normal de la part d'un président normal.

Par l'art chamanique, il y a une réponse toute spirituelle: faire exploser la parole fasciste de ce président indigne de la démocratie.

Suivez les images. Elles sont plutôt étonnantes.

 

   Fotó: nol.hu

 

2015-09-20 00.19.31.png

 

2015-09-20 00.36.033.png

 

 

2015-09-20 00.422.PNG

Viktor Orban, notre art oratoire est plus fort que le tiens!

Ta parole explose sous notre volonté d'exister et de trouver notre place sur la Terre!

 

Commentaires

@Pachakmac qui se prétend Amour ne doit pas juger au risque d'être lui même très mal jugé,cette parole ne vous dit rien ? rire

Écrit par : lovejoie | 23/09/2015

Qui me jugeait mal se trompait sur mes intentions. Qui me juge mal ne connaît pas l'importance du combat que je compte mener jusqu'à ma mort. Qui me jugera mal n'aura alors jamais compris que le fascisme aura été toujours, depuis ma plus tendre enfance et les visions d'horreur de l'Holocauste, ma bête noire, celle que je traque non seulement chez les autres mais aussi dans ma propre vie. Nous avons tous des mobiles pour nous comporter mal dans la vie, refuser l'autre, lui dire que ma façon de voir est plus pure que la sienne, etc... Il faut donc garder ce doute essentiel à l'existence pour mettre en relativité notre vision et notre besoin d'aimer ou de haïr. Conclusion: qui pense et surtout agit comme un fasciste est une personne qui pense mal, intellectuellement et spirituellement. Il n'y a pas de vision totalitaire de la vérité. Parce que la vérité (ma vérité) prend un angle différent à chaque perception de l'Autre.

Écrit par : pachakmac | 23/09/2015

Les commentaires sont fermés.