24/10/2015

Une jeunesse allemande...à recommander à nos gouvernements

Les politiciens et politiciennes d'aujourd'hui ont-ils encore une conscience politique ou uniquement une conscience opportuniste?

En visionnant le documentaire de Jean-Gabriel Périot hier en fin d'après-midi sur la RAF, la Fraction Armée Rouge dont les chefs de bande sont Baader-Meinhof-Ennslin et Meins ainsi que leur avocat de défense Horst Mahler devenu néo-nazi sur le tard... je ne peux m'empêcher de penser à la situation actuelle de notre Europe prise entre démons d'extrême-droites et vagues migratoires qui affolent nos populations.

Si tous se réclament de l'anarchisme et de l'extrême-gauche, ils sont d'abord des acteurs actifs et reconnus de l'intelligentsia allemande. Meinhof passe souvent à la télévision et à la radio alors que le cinéma expérimental est l'oeuvre de jeunes gens qui font études aux Beaux-Arts ou école de journalisme. Ils tiennent un discours agressif envers la bourgeoisie exploiteuse des masses prolétaires, des médias tout-puissants qui détiennent la majorité de la presse allemande et qui répand sa propagande sur le peuple allemand en laissant les miettes aux intellectuels de la gauche radicale.

Gudrun Esslin se fait la porte-parole d'une société moins fanatisé par l'attrait du luxe. Elle se dit attirer par la mode et la beauté en général mais elle s'en méfie en imaginant que par le matérialisme la société contemporaine se perdra dans un fascisme global par le simple fait que les foules seront abruties et éblouies par les vitrines et uniquement intéressées par leur pouvoir de consommation personnelle au détriment d'une vision et d'une conscience globale du monde... On ne peut nier un don de prophétie à la jolie blonde qui possède un cerveau et une intelligence au-dessus de la moyenne.

Cette jeunesse allemande là est marxiste et influencée par un discours qui se fait de plus en plus totalitaire jusqu'au terrorisme que l'on sait. De fils et de filles contestataires ils deviennent des fils et des filles qui rejettent en entier le système bourgeois de leurs parents qui ne se sont pas encore tous remis du nazisme. Les leaders les plus influents de cette gauche radicale vont décider alors de prendre les armes et de créer le chaos. A partir de là, c'est la fuite en avant, le système contre les chiens et les chiennes enragés.

A faire réfléchir nos élus et élues du peuple. En Italie cet été, à Ventimilglia, j'ai vécu avec une jeunesse qui se révolte, une jeunesse pétrie d'intelligence et d'idéaux, une jeunesse qui n'accepte plus les politiques de plus en plus droitières, policières, militaires, et extrémistes de nos gouvernements qui renient et foulent jusqu'aux valeurs les plus fondamentales de nos Droits de l'Homme.

Je dis attention, Mesdames et Messieurs les politiciens. Allez voir d'urgence ce documentaire précieux afin de prendre conscience qu'une partie de notre jeunesse d'aujourd'hui ne rejoint pas du tout la jeunesse lepéniste ou UDC. Le ton triomphal de celles et ceux qui pensent que Mai 68 est mort et enterré avec les idées d'un monde plus solidaire est une erreur capitale de notre bourgeoisie d'aujourd'hui.

Je le dis avec l'intelligence d'un visionnaire qui tente de relier les fils de notre Histoire moderne pour éviter le pire. A mépriser ce que j'écris ici, les élites européennes s'en mordront les doigts.

 

 

Les commentaires sont fermés.