07/11/2015

A321: des chrysanthèmes blasphématoires en hommage

L'humour trash de Charlie Hebdo n'est plus accepté dans bien des milieux. Est-ce un mal? Est-ce un bien?

Depuis l'attentat qui a coûté la vie à plusieurs personnes au sein de la rédaction du journal satirique, les attaques sont de plus en plus nombreuses, et carrément assassines envers l'hebdomadaire qui risque une nouvelle sentence: la peine de mort éditoriale. Tant qu'il y a des lecteurs et lectrices, peut-on faire disparaître par force de loi populaire la liberté d'expression?

Charlie Hebdo c'est un peu le migrant qui emmerde tout le monde. Il raconte des insanités, déversent vérités et contre-vérités, use de beaucoup de mauvaise foi mais déverse aussi beaucoup de bonne foi. Pourrait-on faire sans cet humour méchant et racoleur? Oui. Bien sûr. On pourrait fort bien...dans un monde totalitaire. Charlie Hebdo est un journal même s'il est devenu une quasi institution de la République depuis l'attentat. Mais si on pourrait faire sans Charlie Hebdo, on pourrait aussi bien faire sans toutes sortes de productions qui choquent une partie de l'opinion publique. A titre d'exemple, les revues pornos, les films gore, les écrits religieux, genre Coran, Bible, Torah, et j'en passe un wagon, qui parlent de crimes légalisés par Dieu, de châtiments légalisés par Dieu, de viols légitimés par Dieu, et cela passe devant les fidèles comme une lettre d'antan des prophètes et autres évangélistes adressée à l'église, à la mosquée, ou à la synagogue. On pourrait aussi faire sans "Mein Kampf" mais, manque de bol, la liberté d'expression a décidé qu'il était préférable qu'il se diffuse à grande échelle plutôt qu'il se glisse sous le manteau de nazillons honteux de montrer leur appartenance à la libraire du coin. Enfin, supposé nazillon, parce qu'on peut très bien étudier Mein Kampf à distance respectable sans tout gober du discours délirant d'Hitler comme on peut d'ailleurs le faire du Coran de Mahomet sans tout croire aux conneries sur la lapidation, les djinns, et autres infidélités flagrantes du Prophète faite aux Droits de l'Homme et à la rationalité scientifique en son temps très éloigné du nôtre. Mais Il était Allah et Allah était Lui... Et comme Napoléon Bonaparte, Il usais du Nous à satiété...

Lisez ci-dessous, ô ignorants de l'Histoire des conquêtes napoléoniennes,.Cela va faire mal à suffisamment de Français et Françaises anti-musulman(e)s...

 

"Soldats français. Les peuples avec lesquels nous allons vivre sont mahométans; leur premier article de loi est celui-ci: Il n'y a d'autre dieu que Dieu et Mahomet est son Prophète. Ne les contredites pas; agissez avec eux comme vous avez agi avec les Juifs et avec les Italiens. Ayez des égards pour leurs Muftis et leurs Imans, comme vous en avez eu pour Rabbins et les Evêques. Les Légions romaines protégeaient toutes les religions. Vous trouverez ici des usages différents de ceux de l'Europe; il faut vous y accoutumer. Les peuples chez lesquels nous allons traitent leurs femmes différemment que nous; mais dans tous les pays, celui qui insulte une femme est un monstre; le pillage n'enrichit qu'un petit nombre d'hommes, il nous déshonore, il détruit nos ressources; il nous rend ennemi des peuples qu'il est dans notre intérêt d'avoir comme amis.

(...) Peuple de l'Egypte, on vous dira que je viens pour détruire votre religion; ne les croyez pas; répondez que je viens vous restituer vos droits, punir les usurpateurs, et que je respecte, plus que les Mamoluks, Dieu, son Prophète, et le Koran.Qadhys, Cheiks, Iman, Tchorbadys, dites au peuple que nous sommes aussi de vrais musulmans. N'est-pas nous qui avons détruit le pape qui disait qu'il voulait faire la guerre aux musulmans? N'est-ce pas nous qui avons détruit les chevaliers de Malte. Trois fois heureux ceux qui sont avec nous. Malheur à ceux qui s'armeront pour les Mamoluks, et combattrons contre nous! Il n'y aura pas d'espérance pour eux. Ils périront!"

https://books.google.ch/books?id=nadVAAAAcAAJ&pg=PA101&lpg=PA101&dq=usage+du+nous+par+napol%C3%A9on&source=bl&ots=N0yl-sP7_g&sig=OLN824b9q0FZFYOCLD9rH602kss&hl=fr&sa=X&ved=0CD0Q6AEwBGoVChMI0pyej6f-yAIVwypyCh02yw4H#v=onepage&q=usage%20du%20nous%20par%20napol%C3%A9on&f=false

 

C'était au temps des conquêtes militaires de quelques empires en mal d'expéditions et de belles orientales... Aujourd'hui, nous aimerions des conquêtes citoyennes de liberté et de fraternité entre les peuples. Nous aimerions la libre expression pour tous et l'oppression pour aucun et aucune. Nous voudrions un dieu athée plutôt qu'un dieu religieux. Nous aimerions simplement une Humanité qui sache faire la part des choses. Quand c'est de l'humour trash, c'est de l'humour trash, quand c'est du porno, c'est du porno, quand c'est de la religion, c'est de la religion. Et quand une production sort du champ de vision démocratique et des lois laïques, qu'elle puisse faire l'objet d'une justice et non d'un lynchage médiatique qui s'apparente à un procès en Inquisition. Charlie Hebdo dépasse les bornes? Ben oui, naturellement. C'est ballot de l'écrire. Bêtement et méchamment hors-norme, ce journal dépasse les bornes bourgeoises et de décence admise. Tout le monde le sait...sauf celles et ceux qui veulent le voir mourir une seconde fois. Ce travail d'humeurs se fait dans le cadre de leur humour et n'atteint pas à la dignité des personnes même si elles peuvent se sentir concernées par le propos. Comme un film porno n'atteint pas à la dignité des actrices et acteurs. C'est leur choix même si leur choix ne convient pas à beaucoup, ils assument leur travail qui peut blesser leur entourage et aussi atteindre à la pudeur de gens qui ne se reconnaissent pas dans le genre. 

Charlie Hebdo est critiquable et attaquable en justice par n'importe quel citoyen ou citoyenne blessé(e) dans son intimité. Mais alors il faudrait aussi des juges pour juger toutes les personnes coupables d'abomination divine qui embrigadent des cerveaux dans leur propagande religieuse poussant des jeunes à partir faire le djihad et à poser une bombe dans un avion quelque part dans le désert, avion ou enfants, femmes, et hommes innocents vont mourir pour rien si ce n'est pour flatter le sadisme de ces fous d'Allah qui se croient déjà au paradis de leur enfer.

Je préfère encore l'existence d'un humour trash comme celui de Charlie Hebdo à une dictature militaire et religieuse qui conduit à toutes les atrocités auxquelles nous assistons. Charlie est une revue désespérée et désespérante de nos réalités actuelles. Et je reste Charlie parce que je sais fort bien le combat que je défendais quand j'ai écrit "Je suis Charlie": celui de vivre en démocratie avec des soeurs et des frères humains qui savent encore les lettres de noblesse des Lumières. Charlie hebdo a ses vapeurs? Serait-ce déjà l'âge de la ménopause?

 

 

2015-11-07 1111.PNG

BLASPHÈME

2015-11-07 111.PNG

 

 

 

 

 

Commentaires

Pourquoi votre citation devrait-elle faire mal aux anti-musulmans? On y apprend que le colonisateur respectait les us et coutumes des peuples à conquérir. Ça ne veut pas dire que l'inverse soit vrai. Car l'inverse n'est pas le cas. La femme occidentale est considérée comme une pute car non-voilée et on ne doit surtout pas demander un petit effort pour comprendre qu'en Europe, "on traite les femmes différemment".

Cela dit, vous envoyez quelques bons missiles contre la bigoterie, musulmane et juive et chrétienne. Seriez-vous islamophobe?

Écrit par : Arnica | 07/11/2015

Arnica, il est pour moi évident qu'avec le brassage des populations, il devient de plus en plus nécessaire de se référer aux droits de l'Homme pour ériger les lois de toute démocratie dans le monde. La Tunisie tente le pas, non sans grande difficulté. Mais aussi chez nous, le respect des droits de l'Homme n'est pas clair puisque d'un côté on invite avec grande cérémonie les dictateurs du monde, que l'on fait des courbettes à Genève même pour que les princes arabes viennent et achètent chez nous alors qu'ils fouettent, soumettent, brutalisent des blogueurs et blogueuses qui se battent pour la démocratie. Pour ma part, je préfère largement la protection d'un migrant qui arrive chez nous dans le but d'aimer et de respecter la démocratie à un de ces rois de l'ancien temps qui impose le respect par sa puissance financière... Mais ce n'est de loin pas l'avis des gens qui ont des choses à vendre ou des cadeaux à recevoir de ces gens...

Musulman islamophobe? Cela me fait rire. Je suis contre une vision archaïque de l'islam comme on peut être contre une vision archaïque de la religion chrétienne. Il faut avancer. Il faut inventer une porte de sortie honorable à la religion, inventer une foi nouvelle sur les bases de nos connaissances spirituelles. Cette foi, elle s'individualise de plus en plus et les docteurs en la matière ne sont plus des hommes tout-puissants qui dictent la Loi. Les nouveaux docteurs et doctoresses de la foi ne peuvent qu'enseigner une foi libérée et désintéressée. C'est en tout cas mon avis. Et si je parle d'un dieu athée, ce n'est pas seulement de l'humour, c'est bien pour dire que Dieu ne peut plus croire lui-même à sa propre dictature. Il s'est libéré de ses propres chaînes et laisse libre la migration en son royaume. La preuve? L'évolution de l'univers, de la terre, et de la pensée humaine. Dieu n'appartient plus aux rois et aux tyrans. Dieu est au sein même de la communauté et exerce à travers les droits de l'Homme, entre autre. Bonne journée à vous.

Écrit par : pachakmac | 08/11/2015

Les commentaires sont fermés.