17/11/2015

France: la réponse de la Brute à la Brute

Dans King-Kong, la personne au monde qui arrive à rendre humain et aimant le pauvre gorille que l'on a enchaîné comme une bête monstrueuse à sa sauvagerie, c'est la Belle.

Que fait la France à cet islamisme radical représenté en France par des...très jeunes Français sans identité claire de leur personnalité et qui finissent par tuer dans une sauvagerie qui n'a pas de nom sauf celle de l'inculture et de la haine la plus crasse, soit l'exact opposé à toute élévation dans le spirituel?

La France monte une action spectaculaire et part bombarder la Syrie pour montrer sa détermination...dans la barbarie et non dans une action civile qui montre sa dignité, son partage entre communautés de tous bords, de toutes croyances, son exceptionnelle résilience devant les actes d'horreur commis. Cette action magnifique, c'est le peuple qui la réalise devant nos yeux. Le peuple de France avec le peuple du monde entier qui, avec ses messages, ses soutiens, ses chansons, ses prières, ses recueillements, cette planète en bleu, blanc, rouge, partout, qui fait corpus femini et représente la Belle, la seule qui peut charmer par son amour profond les jeunes hommes et jeunes filles tentés de se transformer en King-Kong destructeur de leur propre Civilisation.

Détourner notre jeunesse du Mal absolu, de ce fascisme impensable car nihiliste et sans espoir. On ne peut philosopher avec une idéologie de la mort. On ne peut que la combattre avec la sensibilité du coeur et de l'esprit pour empêcher notre jeunesse de culbuter dans l'abominable.

Le gouvernement croit lutter contre la Bête en la rendant encore plus sauvage et déterminée à tout détruire en bombardant ses bases arrières. Hors détruire King-Kong quand il est en train de s'attaquer à nos bistrots, à nos musées, à nos salles de spectacles, à nos terrains de sport, c'est nous détruire nous-mêmes, accepter la chute de notre Civilisation pour se réfugier dans la même barbarie, le même fascisme que lui. C'est en un mot lui donner raison de perdre la raison.

Il faut vaincre le King-Kong brutal qui sévit au sein de l'islamisme radical. Dans le film, il n'y a qu'une seule héroïne qui y parvient. Celle qui va montrer au monde que King-Kong est capable d'humanité et de la protéger contre les tyranosaures rex sévissant sur la planète en faisant régner leur loi anti-démocratique et qui survivent à l'intérieur même de notre Civilisation en créant le chaos et la barbarie de King-Kong.

Il faut civiliser King-Kong par la Belle. Cette foule parisienne qui lui dit que l'amour de la vie sera éternellement plus beau et plus fort que la haine et la mort. Charmer nos enfants par les bienfaits réels de la Civilisation multiculturelle et multiethnique.

Car devenir et être un humain spirituel avant d'être matérialiste sera la grande histoire  de notre Civilisation du XXIème siècle.

 

Les commentaires sont fermés.