24/11/2015

Les frontières du ciel et de la Terre

La Turquie s'est faite un ennemi, et pas des moindres: la Russie. Abattre un avion russe n'est pas anodin pour le pouvoir poutinien. Cela complique encore le jeu des alliances et des grandes puissances. Vous aimez la guerre? Vous aurez la guerre et vous raffolerez des cynismes au pouvoir.

J'ai le regret de dire ici à François Hollande qu'au lieu d'interdire les manifestations citoyennes, il ferait mieux d'interdire la guerre et de n'oeuvrer militairement que comme la Suisse: en cas de légitime défense. Les agresseurs peuvent venir. Nous les attendons. Et ils n'auront pas la peau des démocraties car les citoyennes et citoyens qui vivent en liberté ne lâcheront jamais leurs libertés acquises.

Continuer de partir en guerre est un suicide collectif. Sauf à créer un autre monde encore plus apocalyptique, il n'y a pas d'espoir dans la guerre. Car les camp du Mal et du Bien sont très mal définis. Car les torts sont largement partagés de toutes les parties. Car rien ne peut éviter une guerre mondiale programmée sauf la sagesse civile, la protection intérieure des peuples en danger. La guerre n'a pas d'avenir sauf, très provisoire, pour ceux qui prospèrent dans l'industrie de l'armement et de la destruction du monde.

Daech joue avec toutes les perversions du monde et les conflits d'intérêts des pouvoirs. Il en tire les avantages et la fascination qu'il exercent sur les jeunes en perdition qui ne croient plus en nos systèmes "démocratiques" basés sur l'apartheid entre très riches et très pauvres, entre luxe totalitaire réservé à une petite frange de la population et déchéance sociale imposée à de plus en plus de jeunes gens, filles et garçons confondus.

STOP à la guerre! Et placer les investissements dans des oeuvres de développement de nos connaissances, les industries vertes, le partage des capitaux. Sinon, il n' a plus d'espoir d'éviter la guerre totale entre les nations.

Les médias, en forçant le silence des forces qui s'opposent aux guerres dans l'état actuel du monde, sont complices de nos gouvernements qui nous mettent directement en danger au lieu de changer de stratégie globale beaucoup plus intelligente que la stratégie de la brutalité barbare qui répond à la brutalité barbare de nos ennemis.

 

Les commentaires sont fermés.