28/11/2015

Quand on a que les soldes, aux charmes etcetera

C'était donc le Black Friday, et tout le gratin des huiles se réunissait aux Invalides pour honorer la mémoire des victimes des attentats du sinistre Vendredi 13.

Le Black Friday, cela pourrait être un jour désignant l'insurrection des exclus, des migrants et migrantes refusés chez nous et que l'on renvoie en enfer, dans les zones de guerre, de dictature, de pauvreté extrême, juste pour leur signifier que là-bas était, est, et sera leur place pour l'éternité.

Les Etats fabriquent les zones de paradis et les zones d'enfer. Dieu est au pouvoir, c'est sûr. et il a pris une forme très humaine. Mais ne le dites pas aux mécréants. Ils ne croient pas en Dieu.

C'est de l'humour noir, bien sûr. Du Black pur sucre. Les Américains se ruent sur les achats soldés. Les migrants se ruent sur nos frontières et ce sont eux que l'on solde et que l'on classe sous perte et profit dans un bilan financier.

Plus personne ne veut imaginer autrement sa vie que par la possibilité d'un achat compulsionnel et à prix sensationnel. Plus personne ne peut croire à la possibilité d'un rêve, d'une femme, d'un black Sunday où un homme se crucifie sur le corps d'une beauté africaine et fait saigner l'amour parisien dans les chaumières.

Le dimanche suivant, il n'y aura donc pas de résurrection dans les foules, ni d'épiphanie. Les rois resteront les rois. Et des automates continueront à boire leurs paroles empoisonnées par leur plan com et la compétition pour les prochaines élections;iis iront courir dans les divers compétitions sportives électorales, mangeront au restaurant, parleront des attentats, donneront raison à la guerre et leurs décideurs.

Qu'ils sont grands! Qu'ils sont beaux! Qu'ils sont attirants nos beaux machos qui mènent le monde à la boucherie.

Faut pas croire. Ce blog n'existe pas. Il est juste présent pour faire diversion et préparer le prochain attentat. Faut pas croire. Cet homme n'existe pas. C'est juste une machine qui tape des mots, fabrique des images, et passe de la musique d'ambiance pour divertir les clients qui se ruent sur les soldes.

C'est pas cher. C'est même totalement gratuit. Et ça fait peur aux faiseurs de bons prix. Cela coûte combien? Juste un peu de reconnaissance et d'amour. C'est trop demandé ou bien faut oublier qu'un homme existe quelque part pour faire ça?

 

20151123_1203033.jpg

BLACK SUNDAY

 

Commentaires

@Pachakmac vous aimez parler de Dieu mais celui-ci n'a jamais demandé aux humains de tout accepter en son Nom ni de s'auto flageller pour expier ses erreurs
La flagellation à coups de fouets ou verges en osier était réservée aux enfants éduqués dans les sectes
Beaucoup se sont suicidé et ceux ayant résisté à l'appel de la mort se sont construit un chemin de croix ou même d'éventuels ennemis y auraient laissé leur peau
Le monde sectaire toujours au nom de Dieu est un monde impitoyable surtout pour qui ne sent même pas le danger à l'horizon et si c'était justement des sectes qui attiraient de plus en plus de migrants chez nous
L'Afrique en compte beaucoup et elles ont pratiquement toute leur antenne chez nous et surtout dans le Jura ) d'après des habitants du canton
Très bonne journée

Écrit par : lovejoie | 28/11/2015

Les commentaires sont fermés.