30/11/2015

J'irai cracher sur vos bombes

N'avez-vous pas honte, vous les puissants, de continuer la guerre mondiale alors que vous prônez tous la paix dans le monde?

N'avez-vous pas honte de faire des alliances avec les tueurs, les égorgeurs, les dictateurs, les tyrans, les détenteurs de la loi de  la barbarie sous couverture de civilités  et mains serrées entre vous?

N'avez-vous pas honte d'enfreindre à la progression des énergies renouvelables qui donnent autonomie et richesses aux populations en préférant les concentrations de pouvoir grâce à l'atome et le pétrole qui permettent la dictature des uns sur la soumission des autres tout en soutenant les énergies vertes dans vos réunions mondiales policées et sécurisée par une armée entière?

N'avez-vous pas honte de censurer les artistes qui ne marchent pas dans vos combines et manigances, qui se révoltent et crachent sur vos bombes tout en prônant la liberté d'expression et le droit à chacun et chacune d'être reconnu(e) dans son travail?

N'avez-vous pas honte de condamner la libre circulation des personnes en laissant les plus riches voyager partout dans le monde et en ne donnant aucune chance aux migrants et migrantes qui viennent chercher une nouvelle manière d'espérer en la démocratie, l'égalité des chances, la fraternité des peuples?

Finalement, si nos places publiques sont saccagées, ne sentez-vous pas que les frustrations que vous faites subir à la jeunesse révolutionnaire et les interdits que vous mettez en place sont les meilleurs ferments à cette violence incontrôlée qui risque un jour de dégénérer vers des tueries dont vous ne pourrez pas vous défiler?

N'avez-vous pas honte de ne pas faire honneur aux valeurs de la démocratie pour tous et d'un monde où les énergies vertes auront gagné le combat sur les énergies de la mort?

La photo sur Facebook de Nantes Révoltée.

 

 

 
 
Photo de Nantes Révoltée.

Commentaires

Désolé, mais c'est plus fort que moi: si on a de la peine à faire la distinction entre "-er" et "-é" (à la fin d'un verbe du premier groupe, comme disent les instituteurs), il suffit de le remplacer par en verbe en "-ir", par exemple, pour obtenir, dans votre titre "J'irai dormir sur votre tombe" et non pas "J'irai dormi …".

Écrit par : Mère-Grand | 30/11/2015

:-))) Merci Mère-Grand. Vous me sauvez de la honte! Mais j'irai vomir sur les bombes quand même:-) C'est le surmenage. Je suis hyper inattentif aux horreurs orthographiques qui me pètent à la gueule. Sans cesse, je dois corriger le feu d'artifice qui ne colle pas avec la décence de la langue. Cette fois, vous m'avez bien collé et ça en pleine Place de la République. Il fallait oser!

A part ça, j'espère que nos grandes huiles vont enfin commencer à peindre un chef-d'oeuvre en lieu et place de saloperie à la Hitler. Nous sommes tous des êtres humains avec nos droits et nos devoirs. Fraternité, égalité, liberté, pour tout le monde et partout dans le monde. Le rêve est démentiel. Mais si je ne rêvais pas, je serais déjà mort et enterré.

Bonne journée à vous. Et encore merci de me sauver de la honte scolaire!

Écrit par : pachakmac | 30/11/2015

Les commentaires sont fermés.