30/11/2015

Les négationnistes du génocide environnemental

Des espèces animales et végétales disparaissent par milliers; des sécheresses durables sévissent en des lieux inhabituels; des ouragans et des tornades hors du commun se déchaînent; des brouillards inouïs envahissent les artères des cités chinoises; des maladies mortelles telles que le cancer, les atteintes pulmonaires, les maux divers dont sont atteints nos enfants se développent et ravagent nos systèmes de santé comme des familles dans le deuil; nos ressources naturelles s'épuisent...et il faudrait laisser à Dieu ce qui appartient à Dieu et à Satan, les hommes et les femmes qui tentent de sauver le monde avec leur conscience, leurs moyens personnels et collectifs, ce qui ne lui appartient pas: la maîtrise de son habitat et de l'état de sa planète!

Dieu ne peut rien sans l'aide des femmes et des hommes. L'idée que l'Homme s'octroie sa Toute-Puissance est totalement ridicule à notre époque si ce n'est, plus grave encore, totalement irresponsable. L'homme est coupable de sa propre pollution et du dérèglement climatique, tout du moins dans les déchets qu'il laisse à la planète et à son système naturelle de gérer nos nuisances en tous genres. L'homme doit donc aussi se prendre en charge pour modifier ce qui peut l'être et changer d'époque au point de vue de sa gestion humaine des ressources.

Admettons qu'il existe un esprit de toute-puissance collective qui nous pousse à réaliser de grandes choses. Est-ce un mal en soi? Non. Evidemment. Si Hitler s'était consacré à vouloir l'abolition de l'apartheid et de la discrimination raciale dans le monde entier, qu'il aurait promu les arts et la culture comme source d'enrichissement et d'épanouissement de tous les peuples et que son projet aurait plus ou moins bien collé à la réalité future, on lui aurait rendu hommage comme on rend hommage à Nelson Mandela aujourd'hui. Donc la volonté de faire bouger les consciences, de s'élever, et de finalement être un géant peut tout aussi bien être considéré comme un bonheur ou comme un malheur pour l'Humanité. Tout dépend du projet, de la manière d'entreprendre et de réaliser les buts que l'on veut atteindre. A chacun et chacune sa responsabilité de devenir un géant ou une géante à sa façon, à son niveau, à sa hauteur personnelle. Personne ne nous a dit de nous soumettre. Sauf les religions...et les pouvoirs qui s'arrangent très bien avec Dieu pour garder leurs prérogatives.

La Terre peut faire sans l'Humanité mais l'Humanité ne peut pas faire sans la Terre. Certains et certaines pensent que l'être humain n'est pas indispensable à la Terre. Une pensée si négationniste de sa propre conscience d'être humain est profondément égoïste. La personne qui dit ça prend-elle conscience qu'elle s'en fiche complètement de condamner nos enfants, petits-enfants, et toute notre descendance à la disparition certaine grâce à notre état d'esprit si négatif?

Certes, nous allons tous mourir un jour. Est-ce la raison pour laquelle ces personnes ne veulent rien savoir du futur que nous laisserons à nos enfants? Après moi le déluge. Donc, je profite un max de ma vie, je pollue en veux-tu en voilà, je condamne la "toute-puissance" de celles et ceux qui tentent quelque chose de grand pour l'Humanité toute entière, et je me méfie comme la peste de ces personnages qui semblent s'approcher d'un totalitarisme new age.

La démonstration est faite. Le négationniste climatique est l'ange qui sauvera l'Humanité des détenteurs de vérités scientifiques dogmatiques qui veulent nous conduire vers une dictature de la pensée unique. Le négationniste est l'homme libre qui se défend de connaître toute la vérité sur notre sort futur et qui donne à réfléchir encore et toujours pour mieux ne rien faire du tout. Quant à l'autre, il n'est qu'un homme qui veut arriver au pouvoir pour dominer les êtres humains et la nature...

ça coule à pic...mon cher Titanic.

 

Commentaires

@Pachakmac juste une question Comment allez vous lutter contre le Gulf Stream qui lui est responsable à 99 pour cent de pratiquement toutes ces catastrophes environnementales conduisant les humains à se plier aux caprices de dame Nature qui elle obligera alors les dépouillés de leurs bien à utiliser justement ce que les éléments n'ont pas détruit ,je pense au bois =
Qui manque d'après certains alarmistes mais qu'on sait utilisé en abondance sous forme de papier pour réclamer de l'argenr!
Merci pour l'explication surtout quand on sait que si le Gulf Stream changeait de caractère nous aurions une glaciation ,alors que préconisez vous ?
Quand à la Pensée Unique point n'est nécessaire d'être négationnistes d'autres ont compris ses avantage pour mieux intoxiquer les cerveaux des consommateurs qui sont de vrais mordus du virtuel
Sous peu on va nous obliger à avaler des dragées pour lutter contre le méthane de nos pets naturels ,si si vous verrez /rire
très belle soirée pour Vous

Écrit par : lovejoie | 30/11/2015

De toutes manières tout ce qui se construit sur des peurs et des terreurs est voué à l'écher ,on a vu avec Hitler et sa bande d0illuminés

Écrit par : lovejoie | 30/11/2015

Je ne suis pas climatologue, lovejoie. Certes, la Terre a connu ses périodes glaciaires et ses périodes chaudes. Il ne s'agit pas de s'opposer à tout prix à ce qui nous rend impuissant. Nous devons bien accepter une part de fatalité, un soleil qui joue avec ses réactions nucléaires, des tempêtes et orages qui nous tombent dessus sans que forcément la pollution ait quoi que soit à voir avec ces phénomènes. Mais le constat est là. Nos pollutions aggravent largement la situation climatique sur le globe. Le réchauffement est une réalité et l'homme à sa part de responsabilité dans cela. Donc, il me semble indispensable de créer les conditions d'une civilisation verte pour que nos enfants et petits-enfants puissent garder l'espoir d'un avenir possible et non vivre dans un climat d'apocalypse perpétuel jusqu'à extinction de l'Humanité...

Écrit par : pachakmac | 01/12/2015

Les commentaires sont fermés.