04/12/2015

Bandolero, Paris!

Malgré le drame, malgré l'Etat d'urgence, malgré les assassins, malgré les menaces, malgré le malheur qui glace, malgré la peur qui empêche, malgré le danger qui guette, malgré tout, Paris vit, Paris aime, Paris et son coeur immense, sa foule si dance, ses clubs, ses bars, ses terrasses, ses filles qui flirtent avec des garçons polissons trop vieux pour elles, Paris se lève à cinq heures et se couche à 5 heures. Paris toujours, 24 heures sur 24 heures, Paris toujours, je t'aime intensément.

Deux trois images du miroir de mon ex-bar pour les jeunes et moins jeunes créé à l'intérieur de notre Restaurant du Soleil familial où l'amour a fini en drame de la jalousie et en guerre des sexes. C'est la vie, c'est Paris, même quand cela ne se passe pas à Paris et que tout finit mal.

A vous, Parisiennes et Parisiens de mon coeur.

 

LOS BANDOLEROS

by Don Omar

 

20151204_15182000000.JPG

 

20151204_1518200000.JPG

 

20151204_1518200000000.JPG

 

 

Les commentaires sont fermés.