12/12/2015

Edwy Plenel ou la métamorphose républicaine d'un Juste

Qu'est-ce encore qu'un Juste en ce monde où tout fout le camp à part le cynisme et les plans médias des uns et des autres?

Un Juste ou une Juste, c'est un être humain qui a vu le danger, qui a reconnu le terrain, et qui fait tout dans ses engagements pour dépeindre les diables sur la muraille tout en peignant dans sa vie, au quotidien, les conditions d'un vrai changement culturel, politique, technologique, et enfin économique. L'ordre devant être respecté tel quel et non comme aujourd'hui Economie, Politique, Technologie, Culture et Instruction reléguées à une image cosmétique et annexes des pouvoirs et récupérées par la publicité ainsi que des produits commerciaux dérivés des grandes structures culturelles hollywoodiennes.

La culture journalistique n'a jamais été plus associé à la publicité et à la finance qu'aujourd'hui. C'est une grave erreur de la part des médias. La culture journalistique doit, c'est un devoir du journaliste, restée libre et indépendante, mettre en relief les marges comme les pouvoirs en place et non se contenter de batifoler dans les salons du pouvoir, et pire encore, entretenir des rapports incestueux avec les politiques. Combien de journalistes tombées amoureuses d'hommes politiques et de financiers influents? N'y a-t-il point d'hommes valables en dehors de ces milieux du pouvoir qui sont autant de chaînes que la journaliste se met aux chevilles par délicatesse et amour pour son homme et son milieu culturel qui est alors soit la politique des puissants soit la finance?

Les médias ne peuvent s'écraser devant les hommes tout-puissants où qui se déterminent comme tels. Rappelons-nous de Nicolas Sarkozy assis sur son pur-sang blanc suivi de la horde de journalistes lors de sa montée au pouvoir. Comment est-ce possible de courtiser autant le futur maître de France, car la Présidence française s'apparente encore et toujours à la royauté tellement l'homme au pouvoir, la femme si Marine Le Pen obtient les suffrages français en 2017, détient une force politique exceptionnelle, pour une démocratie qui se respecte et respecte ses principes de séparation des pouvoirs?

Au milieu de tout ce bordel et mélange des genres, Médiapart naissait avec ses quelques dizaines de journalistes désireux de créer un site indépendant des pouvoirs en place. Edwy Plenel est en train de réussir son pari fort audacieux car nombre de citoyens et citoyennes se plaisent à lire et à écrire sur ce site.

Et aujourd'hui, sa lucidité l'honore ainsi que celle de toute son équipe. A lire le plaidoyer pour un changement de société de cet homme, ce Juste, qui fait encore du journalisme une arme de démocratie, de liberté, d'égalité, de fraternité.

Merci Médiapart d'exister et de laisser beaucoup de place à des blogueurs et blogueuses très alertes et n'hésitant pas à prendre des risques académiques qui peuvent leur créer quelques soucis quand à une carrière professionnelle. La démocratie, c'est cela. Oublier les calculs personnels, se fier à son instinct, son intelligence, son travail et ne jamais se laisser impressionner par les menaces des uns et les servilités des autres.

A lire ici cet édito de la clarté et de la responsabilité:

https://www.mediapart.fr/journal/france/121215/le-vrai-barrage-au-front-national

 

Les commentaires sont fermés.