13/12/2015

C'est Noël et fous la dinde à la porte!

Ne dis plus thanksgiving

Dis F*uckgiving.

 

La dinde est trop conne

pour satisfaire à ton repas,

la dinde a foutu le bordel en ce monde

et toi tu as cru au Père Noêl

à la liberté, à l'amour, à la fidélité

des sentiments, des amitiés, des amours.

 

Ne dis plus thanksgiving

Dis F*ckgiving

et farci leur dinde

de toutes tes munitions amers.

Torche toi le c*l

avec tous leurs discours trahis,

leurs paroles mensongères

qui les portent au pouvoir

alors que toi tu crèves

dans la rue comme un chien

parce que tu tiens à la vérité

de la sincérité de ton coeur,

que tu te fabriques des rêves

qu'ils ne veulent pas saisir au vol,

qu'ils jettent à la corbeille à papier

sans même t'adresser un mot.

 

Elle est rentrée dans ma vie

par hold-up.

Et sache que ce n'est pas une dinde

ni un compte en banque

qui ravage ton territoire

mais une oie sauvage

qui t'avertit du danger de la perdre,

de t'illusionner sur l'amour,

de croire que les paroles sans les actes

c'est comme partir à l'entracte

au moment de la pause cinéma.

 

Ne jamais finir la partie

avant de l'avoir entièrement jouée.

Ne jamais la quitter

avant de l'avoir imprégnée

de ton amour, de ton art de l'existence,

de tes passions, de tes folies, de tes jouissances.

 

Baise-la!

Mais avec délicatesse et tendresse.

Baise-la!

Mais avec le feu de l'incandescence

qui fout le bordel sur la planète Terre.

Baise-là!

Mais souffle-lui à l'oreille

NO LOVE

afin de ne jamais la trahir

afin de ne jamais la tromper

afin de ne jamais la décevoir.

 

C'est Noël

Happy Christymas!

Et donne à manger à ton oie sauvage.

Et donne à boire à ton oie sauvage.

Et donne du grain à moudre

à celle qui te fabrique la poudre

pour faire exploser ta foudre

sur les foules endormies et leur dinde

trop farcie à la farce financière

aux bouffonneries de l'esprit

aux frontières qui font les guerres,

les haines, les horreurs.

 

C'est Noël.

Happy Christymas!

C'est mon cadeau du ciel, ma pin-up

mon wake-up mon fight-up,

mon dream-up,

mon rêve américain à moi.

 

Et il faudra que tu me marches dessus

pour que tu me voles la beauté

de ses sourires, de ses regards.

Et il faudra que tu me tues

pour me dérober ce trésor

qui vit et grandit

comme une rose des sables

ayant enduré le pire,

qui a passé entre leurs mains sales

empoisonnées par le pouvoir

et leurs coeurs asséchés.

 

Ne me regarde pas comme un extra-terrestre.

Je suis juste dingue de désir

pour cette oie sauvage.

 

Ne me regarde plus comme un Nobody.

Je suis juste à ma place

avec cette oie sauvage.

 

Et si cela est mon dernier combat d'amour

je veux le mener à terme

et finir ma vie en lui rappelant

toutes les promesses jamais tenues des hommes

toutes les tromperies perverses des femmes

toutes les choses de la vie

qui font que mon amour est NO LOVE

 

NO LOVE!

NO LOVE!

NO LOVE!

 

C'est Noël!

Happy Christymas!

Cristina.

 

Les commentaires sont fermés.