06/01/2016

Je suis amoureux de cette fille yéyé

Elle est arrivée

par une nuit de décembre

dans un ciel rouge de cendres

et de funérailles insensées.

 

J'étais assis au coin du bar.

Elle m'a pris pour un vieil alcoolique

en croisant mon regard mélancolique

qui rêvait d'une fille du hasard.

 

Elle venait d'Espagne;

n'avait pas connu mon mât de Cocagne;

n'aimait pas les ringards et la castagne;

encore moins le champagne.

 

Elle voulait faire l'amour en Espagne;

construire sa maison sur la montagne;

faire un peu d'épargne

avec des passes sur ses collines et sa rase campagne.

 

C'était en plein Mai 68

que les filles et les garçons allumaient des 69

avec des fleurs dans les cheveux

sans risquer de se brûler les yeux.

 

C'était en pleine année du flower power

que j'avais 9 ans,

que j'étais cet ange

que tu aimes rechercher en moi,

que je te voyais en muse yéyé,

que je recherche aujourd'hui en toi,

yé, yéyé. yéyéyé.

 

C'est aujourd'hui que je t'ai rencontrée

et que je veux vivre mes plus belles années

avec toi mon amour yéyé

moi qui ai payé de ma vie

ce droit de ressusciter

avec toi, dans ton lys,

dans ton lit avec toi.

 

Les commentaires sont fermés.