27/01/2016

Nouvelle vision de Sodome et Gomorrhe

La Bible en parle comme d'une destruction voulue de Dieu. Les trois religions du Livre monothéiste condamnent inexorablement les habitants de ces villes disparues dans la nuit des temps.

La réponse serait nettement plus liée aux catastrophes naturelles que la Terre subit depuis sa naissance, des cataclysmes atmosphériques, aux tremblements de terre en passant par la chute de météorites.

Sauf à donner un sens divin à toute catastrophe naturelle qui nous arrive dessus (de la simple avalanche qui engloutit de malheureux skieurs imprudents au tsunami que l'Océan a connu entraînant 300'000 morts et des dégâts énormes), il n'est donc plus judicieux de parler de châtiment divin envers les habitants de ces deux villes qui auraient vécu dans le péché et la corruption (au fait, quelle est la partie de notre monde moderne qui peut se prévaloir de tout péché et de toute corruption, y compris et surtout parmi les plus fanatiques de Dieu?).

Sodome et Gomorrhe ont connu une catastrophe naturelle comme le village de Derborence, en Suisse, a connu sa disparition sous les rochers de la montagne éboulée. Est-ce à dire que les habitants de Derborence méritaient leur sort dramatique pour avoir fauté beaucoup plus que les autres?

Les villes antiques ont disparu dans une faille à la suite d'un tremblement de terre géant. C'est ici pour mieux comprendre la catastrophe vécue de ces populations:

http://www.dinosoria.com/sodome_gomorrhe.htm

Que la Bible ait récupéré cet évènement terrible pour en faire un châtiment divin est normal à une époque où les êtres humains craignaient Dieu et la mort plus que tout. L'ignorance de la science, les grosses catastrophes mondiales sont propices à imaginer que Dieu nous punit personnellement de nos actes. Les religions du Livre font de Dieu un Être suprême menaçant qui, de sa tyrannie divine, décide de punir qui bon lui semble même si à nos yeux des innocents comme les enfants, par exemple, sont atteints de maux incurables comme le cancer ou des victimes d'accidents horribles.

Dieu ne serait donc pas responsable de la chute de Sodome et Gomorrhe pas plus que du tsunami meurtrier de 2004. C'est la Terre et son évolution des plaques tectoniques qui nous rudoie et nous désarme face à sa propre puissance évolutive. Pêle-mêle, un combattant de l'E.I. comme un prince arabe corrompu et tortionnaire, comme un citoyen démocrate de Syrie, comme un gay ou une lesbienne pourraient donc succomber lors du même cataclysme naturel. Où serait alors la justice divine de punir les gens qui vivent dans l'infidélité, la débauche, voir la corruption éhontée?

C'est à nous qu'appartient notre destinée. A nous, femmes et hommes de construire un monde plus juste, plus égalitaire, plus solidaire des uns des autres. Nous avons notre propre potentiel à développer quelque soit nos tendances sexuelles, nos identités, et nos croyances. Et cela peut se faire dans une mondialisation des droits de l'homme, de l'égalité, la fraternité, la liberté entre nous.

Alors si Dieu nous accompagne dans ce combat, je me solidarise avec Lui et son Amour. Sinon, je ne veux pas d'un dictateur Tout-Puissant copains des dictateurs et des rois à la tête d'un royaume éternel qui donnera puissance et gloire à certains et enfers définitifs à tous les autres qui n'auront pas opté pour son Livre.

 

Les commentaires sont fermés.