28/01/2016

Linistit

Je t'écris un roman d'amour.

Mais ne t'attends pas

à cette banale eau de rose

qui m'écoeure

tellement l'amour

ce n'est pas mièvre

ni surgit d'un conte de fée

où tout coule naturellement de source.

 

Non. L'amour c'est plutôt un sacré lièvre

qui file très vite

dans l'érotique vision du monde,

l'histoire d'Alice au Pays des Merveilles

tombant dans le trouble de ses vices

et qui se réveille chaque matin

au plumard avec un type

lui faisant voir des étoiles sensuelles

qui la rendent addict à sa dope,

l'empêchant de ressortir du puits romantique

dont elle désire poursuivre l'illusion quantique.

 

Non, L'amour ce n'est pas du tout non-violent.

C'est d'une violence insoutenable,

de celle qui t'appelle au feu d'artifice

au nom de ton idéal, de ton désir

beaucoup plus brûlant

que celui de la tiédeur

d'un confort ordinaire.

 

Mais linistit mon amour.

Tranquille.

Je ne suis pas dealer de shit

mais dealer d'extases

qui te feront vibrer sur le son

de ton âme et de ton corps.

Je ne suis pas dealer de coke

mais dealer de rêves

qui t'emmèneront

au Pays d'Alice,

au Pays de tes Vices

qui te feront boire l'amour jusqu'au calice

boréal de tes fleurs bleues

plantées dans ton jardin,

épanouies dans ton coeur,

sublimées par ton âme

qui est mon âme soeur.

 

Alors linistit mon amour.

Tranquille.

Nous allons trouver le chemin

qui nous mène au Pays d'Alice

et tu verras comment ton monde change

quand tu te retrouveras ange

parmi la pléthore de stars

qui ensoleillent la Terre.

 

Dors bien mon amour.

Notre aventure commence

et c'est toi qui tiens les clefs

de notre songe.

 

Une nuit.

Une seule nuit avec toi

transforme le mirage d'Alice en réalité.

 

Les commentaires sont fermés.