15/02/2016

Mon ange

Il y a des départs

qui n'en sont pas,

et des retours

qui n'en sont pas.

 

Il y aura  toujours

quelque part

un ange qui veillera sur toi,

et même si les anges,

dit-on,

n'ont pas de sexe,

ton ange à toi

il en possède un se battant

pour ne pas déchoir

de ton amour.

 

Il y a plein de gens

qui croient n'importe quoi.

L'Antéchrist, la fin du monde,

l'apocalypse.

Mais moi je crois en toi.

Et le monde peut tomber,

je serai là pour nous relever,

et nous conduire sur le chemin

de notre liberté.

 

Pourquoi rêver de la fin du monde

alors que la vie est si belle

sur cette Terre

malgré les enfers que certains créent

par leur bêtise et leur sadisme,

leurs faux pouvoirs maléfiques

et leur grand banditisme.

 

Coeur d'amour,

Coeur de l'espoir,

ne te laisse pas déchoir.

Et toi qui pars

vers cet autre lupanar

ne pense pas que ton anar

ne saura plus user de son art

pour te garder une délicieuse part

dans ses nuages du Zanzi Bar

avec le génie complice du Mozart

de l'electro des zonards.

 

A bientôt, coeur de mes nuits.

 

Les commentaires sont fermés.