22/02/2016

Chant VII de l'enfer médiatique

Il suffit d'écrire une seule fois faux par l'intermédiaire d'un média de référence pour que mille fois la faute enfle et dissémine son mensonge purulent sur la Terre entière avant que la vérité n'éclate...trop tard!

Umberto Ecco s'amuserait sans doute de l'erreur fatale des médias reprenant à maintes reprises une source incorrectement informée sur le titre de son dernier livre. Ce n'est donc pas du chant VI mais du chant VII que vient l'expression latine Pape Satan Aleppe, en français traduit de cette façon "Satan! Holà Satan! Puissant maître!"*

On peut s'interroger sur le manque général de curiosité médiatique qui s'engouffre dans les abysses de la même faute avec un empressement enjoué. Mais n'est-ce pas Satan! Holà Satan! Puissant maître qui empêche la moindre curiosité journalistique sur la véracité exacte de l'origine du titre du livre à cause de notre empressement à reproduire des nouvelles, vraies ou fausses, comme des perroquets grâce à l'oiseau Twitter? Comme par exemple de reprendre des mots vulgaires, des idées obscènes, de la bouche d'immenses populistes comme Donald Trump sans aucune critique féroce et définitive de son langage apocalyptique, un Donald Trump ami fidèle de Vladimir Poutine qui le serait pas moins de Silvio Berlusconi tous menteurs patentés, avant que demain les deux géants vaniteux du bloc de l'Ouest et du bloc de l'Est s'écharpent dans une énième guerre mondiale et nous mènent à l'agonie du monde au cas où le prétendant au trône le plus menteur et fallacieux d'Amérique arrive à ses fins diaboliques d'incarner le pouvoir de la première puissance mondiale?

Vraiment, à méditer ce manque des grands médias qui, tels des moutons de Panurge, foncent tête baissée vers le Grand Précipice de nos fautes et égarements au nom d'une certaine Richesse purement matérialiste.

Umberto avait raison. Dante est plus que jamais à l'ordre du jour.

*"Mais partons. Quand je vins pour t'ouvrir cette route, les astres s'élevaient. De la céleste voûte Ils quittent le sommet, marchant vers l'horizon,"

*extraits traduits de "L'Enfer du Dante", chant VII, d'après le nouveau commentaire de Biagoli.

https://books.google.ch/books?id=Zt1M6Z4bTS0C&pg=PA82&lpg=PA82&dq=pape+satan+aleppe+traduction&source=bl&ots=3y-dQvmSmC&sig=kd9nMf9vjeLNFY-P8ptPgHIBwOk&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwidk_irvovLAhUCbRQKHZEyCuQQ6AEIQjAF#v=onepage&q=pape%20satan%20aleppe%20traduction&f=false

 

 

Commentaires

@Pachakmac bravo il était temps que vous aussi vous dénonciez ce qui fait de plus en plus monter en vrille nombre de citoyens
La vie en suisse devient de plus en plus invivable surtout quand on sait à moins que cela ne soit un nouveau gag ,qu'une votation se dessine à l'horizon mais cette fois pour voter contre le voile
Si on continue ainsi certains prendront les voiles mais ce sera des Suisses dégoutés de leur pays et je doute que les forts en thème à eux seuls arrivent à relever l'économie
On est plusieurs à avoir l'impression que la machine à pris le pouvoir et qu'elle entraine tout le monde vers le fond du fond dont personne ne pourra plus se relever
Très belle soirée

Écrit par : lovejoie | 22/02/2016

Les commentaires sont fermés.