22/02/2016

Les apparences trompeuses

C'était comme une apparition

Vénus mystérieuse;

pouvoir d'attraction

lune licencieuse.

Je me suis retourné

sur mon tabouret de bar

pour te suivre d'un plein regard.

Demi-tour a fait ton regard

pour me suivre d'un plein regard.

Et tout a commencé

par ce face à face

détonnant

nous étonnant

comme de grands enfants

aux yeux de soleils gourmands

devant le cake de grand-maman

nous détournant

de notre quotidien consternant,

de nos absences aux sentiments.

 

Mais est-ce une illusion trompeuse

si tu te dis amoureuse

de moi?

Mais sont-ce des apparences trompeuses

que poursuivent nos étoiles heureuses?

Mais est-ce une illusion trompeuse

si je vis une aventure fabuleuse

avec toi?

Mais sont-ce nos apparences trompeuses

qui trahissent nos mélopées mystérieuses?

 

Je ne voudrais pas

que nous devenions

des victimes de la route,

comme la reine Astrid,

pour trahir notre grande route

maquillée en suicide;

je ne voudrais pas

que nous devenions

des victimes de la route,

comme la princesse Diana,

pour cacher nos mois d'août

maquillés en suicide.

 

Sais-tu que je crains la lumière

pour toi, pour nous,

qui pourrait devenir une souricière

et nous jeter dans leurs enfers?

 

Sais-tu que j'aimerais tant cette lumière

pour moi, pour nous,

afin que notre amour vive en plein air,

nous mettant à l'abri du besoin

de la matière

sans soucis d'argent et d'avenir

plongeant dans l'éther avec toi?

 

Quel pari faire?

Quel chemin prendre

pour vivre notre amour

dehors, au grand jour?

 

Les commentaires sont fermés.