26/02/2016

Cette nuit sans toi

Y a-t-il un endroit

d'où l'amour ne revient plus jamais

se heurter au principe de réalité?

 

Y a-t-il un pays

d'où l'amour devient indestructible

malgré une situation impossible?

 

Y a-t-il une fille sur Terre

d'où l'amour se réclame

d'un poète écrivant au lance-flammes?

 

Cette nuit encore

je ne dormirai pas

mon corps serré contre ton corps.

Cette nuit encore

je ne te ferai pas l'amour

comme un marin rescapé de la mort.

 

Il y a des amours

qui apprennent à grandir

dans les zones cyniques,

sans amour, cliniques.

Il y a des amours

qui font l'amour romantiques

à travers des caméscopes

dans la chambre des cyclopes

aux artifices stroboscopes.

Il y a des amours romantiques

qui se rebellent et galopent

alors que les robocopes

roulent leurs putains de mécaniques

sur de jolies salopes

qui méganiquent

pour l'argent des temps modernes

en restant pourtant des Pénélope

pour un Ulysse

revenu vers Ithaque

en terrassant les faussaires,

les usuriers, et les paumés

couchant avec sa reine

sans connaître le prix réel

de leur course-poursuite

dans les bordels.

 

Cette nuit encore

je ne dormirai pas

mon corps serré contre ton corps.

Cette nuit encore

je ne te ferai pas l'amour

comme Ulysse rescapé de la mort.

 

Et pourtant,

cette nuit encore

nous nous aimerons

encore plus fort.

Notre odyssée a commencé.

Notre ode à l'amour va continuer.

Et crois-moi, coeur de Pénélope,

nous sortirons de notre absence

en nous parant chaque jour

et chaque nuit

de nos essences

les plus essentielles

à nos rêves émotionnels.

 

Les commentaires sont fermés.