27/02/2016

Les oligarques, rouleaux compresseurs des peuples

L'Amérique se rapproche à vitesse grand V de la Russie et cela n'est pas qu'une vue de l'esprit. Il suffit de regarder les têtes de Donald Trump et de Chris Christie pour détecter les requins hyper manipulateurs prêts à tuer pères et mères de la nation, et même à s'entre-tuer au cas où l'odeur du sang se dégagerait d'un animal blessé ou se ferait un peu trop agressif envers ses coreligionnaires. Le culte du pouvoir par l'argent rappelle de tristes temps obscurantistes...

Les dents de la mer prennent le pouvoir absolutiste presque partout. Nous sommes infestés, envahis de requins milliardaires qui se saisissent des peuples et prennent en otage la démocratie. Allons-nous laisser faire? Serons-nous encore prêts à sauver nos idéaux démocratiques où allons-nous disparaître corps et âmes. nous transformer tous en requins et nous entre-tuer comme des barbares avides de fric, de domination du monde, de crimes en tous genres?

L'Amérique de Trump et la Russie de Poutine nous tendent le même miroir fatidique et impitoyable dans son réquisitoire: celui de peuples perdus qui s'en remettent à la sorcière toute-puissante et laisse mourir Blanche-Neige et son prince dans un dernier baiser romantique.

Les bisounours tant décriés et méprisés pourraient bien être les derniers humanistes avant la grande boucherie finale.

Les commentaires sont fermés.