03/03/2016

Donald Trump ou le droit de libérer sa parole...

Donald Trump secoue la planète politique dans tous les sens. Mais il ne secoure pas l'Humanité. Donald Trump donne le droit aux gens de libérer leurs paroles, de se décomplexer par rapport à leurs frustrations, de valider leurs paroles de café du commerce, tenues jusqu'alors à la Stammtisch devant les potes de bistrots, face au monde entier au lieu d'être condamnées par une conscience collective largement majoritaire qui rejette les outrances verbales, les haines libérées, le racisme accepté jeté aux yeux de tous.

Du coup, Donald Trump profane la démocratie et la fane de façon radicale en faisant d'elle une femme d'une laideur abyssale non pas libre mais prisonnière de ses instincts les plus primitifs. Donald Trump a beau avoir épousé un top modèle classe et d'un soutien inconditionnel à sa cause présidentielle, ce n'est que pour mieux illusionner le peuple de sa grandeur et pour valider un discours dangereux, extrémiste, qui divise radicalement le peuple, les communautés, jusqu'à son propre parti dont une partie des personnes, qui ne se laisseront pas acheter par lui, quitteront avec fracas le navire en risquant de sévères représailles économiques de la part du gourou Trump.

Non. Donald Trump n'est pas un vrai démocrate. Il fait de sa richesse et de son pouvoir économique des armes fatales contre tous ses adversaires. Non. Donald Trump n'offre pas du rêve romantique. Il achète ses amis, recrute ses soutiens, épouse une top model avec son argent... Vivre, entre autres cadeaux, dans un appartement qui vaut 100 millions attireraient bien des beautés féminines se retrouvant du coup dans une cage dorée à devoir soutenir de façon totale, sincèrement ou pas n'est pas vraiment la question, un Donald Trump qui n'accepterait pas le moindre sentiment rebelle à son égard de la part d'une épouse. Répudiée, elle le serait sur le champ...

Donald Trump, en offrant à tous les Américains de peaux blanches de s'autoriser une liberté de paroles xénophobe contre les migrants, les Hispaniques, les Noirs, les Chinois, ne va pas libérer le monde. Il va l'enfermer dans un enfer de barbelés, dans une prison où les malades mentaux seront des gens normaux à la haine viscérale forçant peu à peu à une guerre civile de plus en plus évidente. Donald Trump, grâce à ses milliards et sa folie verbale, peut mettre le feu à l'Amérique et au monde.

Donald Trump Président, en libérant toutes les paroles inimaginables avant lui dans l'espace publique et médiatique, va accroître les inégalités économiques et sociales, les discriminations, les intolérances, les haines, multiplier les actes criminels et les paroles humoristiques de mauvais goût. Face à la montée des violences, il fera appel à la police et à l'armée, surveillera les journalistes, fermera des rédactions et emprisonnera toutes les personnes qui s'en prendront à sa politique en les accusant, et le peuple acquis à sa cause derrière lui, de traîtres à la nation américaine.

C'est à cela, et peut-être pire encore, que doivent s'attendre les électeurs et électrices américains en cas d'élection à la Présidence de Donald Trump. 

Sous Donald Trump, la liberté d'expression va se réduire comme peau de chagrin. En libérant toutes les paroles, Donald Trump fera de l'Amérique un peuple devenant complètement fou pris dans l'empire du mal de la parole libérée.

 

Les commentaires sont fermés.