08/03/2016

Claude D. incurable manipulateur

Qu'il doit être difficile à la famille de Marie, la jeune fille assassinée par un pervers cynique, d'assister au procès de son assassin!

Ce Claude D. est bel et bien un monstre. Peut-on encore le classer dans le genre humain ou plutôt doit-on dire de lui qu'il est un homme transformé en alien? Personnellement, je ne peux éprouver aucune compassion pour ce type qui joue au héros de son propre crime, qui n'était pas le premier. Il mériterait le cachot et ne revoir la lumière du jour qu'une fois décidé à soigner sa maladie mentale pour de bon. Sans reconnaissance de sa propre monstruosité, ce type ne pourra pas s'en sortir et surtout, en cas de libération, il recommencera. C'est une certitude au regard de ce qu'il dit, ce qu'il fait, et au ton de sa défense.

Je suis pour le maintien à vie en milieu carcéral de ce salaud. C'est un fauve de la pire espèce car doué d'une intelligence et d'une conscience du mal qu'il peut faire aux autres. Et uniquement le mal. Jamais le moindre bien qui serait par exemple de dire à la famille de Marie qu'il regrette absolument son acte barbare, d'une cruauté immense, qu'il a fait subir à Marie. Si ce salaud n'y arrive pas, aucune chance d'un revirement mental de cet homme. Prison à vie. Tel est le seul verdict possible en l'absence de remords.

 

Les commentaires sont fermés.