09/03/2016

M'allonger sur ta rivière

Quand tout-à-l'heure

je m'allongerai sur ton corps

humant tes senteurs

rêvant de partir pour Chandernagor

je ne voudrai plus laisser

les alligators nageant dans leurs immondices

dévorés le sang de nos filles

plus laisser vivre mes envies

sans exercer une justice impitoyable

sur les monstres rongés totalement par l'immonde

plus laisser ta vie

risquer la rencontre de trop

la rencontre qui plonge dans l'horreur

celles qui n'ont pas eu de chance,

celles qui se sont lancées dans une aventure

direction l'enfer

en croyant trouvé un peu de liberté

un peu de clarté

un peu de lumière

et n'ont obtenu que l'obscure confusion

des sens et les gouffres de l'illusion

les conduisant de force dans le tourbillon

des crimes abominables à répétition.

 

Tout-à-l'heure

je m'allongerai sur ta rivière

et je surferai jusqu'à la mer

en rêvant que demain

nous appartient.

 

 

Les commentaires sont fermés.