12/03/2016

C'est le printemps...ou presque... M'sieurs Dames

Les Narcisses de la politique

poussent en France

comme des trumpettes de la mort,

ces champignons tous noirs,

qui émanent de bouches si blanches,

refoulés en des sous-bois inconnus.

 

Les Narcisses poussent par millions.

Là en Amérique du Nord,

ici en France sous la République.

Ils se regardent tous dans un miroir

telle la belle-mère de Blanche-neige

et se demandent s'ils sont toujours

les plus beaux de la Terre,

les plus privilégiés de la Terre,

les plus imbus de leurs personnes.

les plus vertigineusement médiatiques,

les plus propriétaires des terres,

des entreprises, et même des âmes humaines.

Les Narcisse ne poussent pas vraiment à Calais

dans la jungle.

La terre et la boue n'y sont pas favorables

à l'implantation des Narcisses qui se vautrent

midi et soir dans les palais présidentiels,

mangent aux meilleurs adresses de France,

couchent avec les plus belles femmes

du monde.

Non, dans ce coin-là de France,

on ne voit pas de Narcisses

qui se trouvent tellement beaux

qu'ils se font péter la panse

et l'audimat sur TF1,

France 2 ou France 24.

Dans ce coin-là de France,

on y croise quelques No Borders idéalistes

qui refusent de fermer les frontières,

qui tiennent à l'anarchie,

au rapports horizontaux entre citoyens et citoyennes

et pas seulement dans les lits de débauche.

 

Il y a en France un ministre

qui désire se construire une superbe case neuve

avec de la paille africaine dans les yeux

et une poutre syrienne au fond de son coeur.

Un migrant passe devant lui

et lui lance:

"Et, Narcisse, t'as vu, c'est le printemps.

On a passé l'hiver et on est vivant.

Tu veux aménager dans la jungle de Calais

ta superbe case neuve

histoire de planter quelques graines

de narcisses No Borders

qui égaieront nos jours et nos nuits?*

 

*https://blogs.mediapart.fr/abouadil/blog/120316/bernard-cazeneuve-et-le-miroir-narcissisant-des-militants-calais

 

 

Les commentaires sont fermés.