14/03/2016

George Wallace. Donald Trump, Mai 68 et...Mai 2016

Se passera-t-il quelque chose en ce printemps 2016? Quelque chose d'aussi puissamment culturel qu'un certain Mai 68?

L'année 68 est aussi l'année du populiste George Wallace qui tente l'accession à la Maison-Blanche. Un Wallace qui use de la même rhétorique qu'un certain Donald Trump...les milliards en moins. Finalement, Richard Nixon va rassembler les Républicains en récupérant et pompant ses discours dans la ligne wallacienne, un peu à la façon d'un Sarkozy pompant ses discours dans la ligne lepenienne. Nixon gagne. Mais pendant que Richard Nixon gagne, il y a un autre phénomène global qui surgit sur la planète Terre. La jeunesse ne supporte plus l'autoritarisme, elle fait sa révolution Peace & Love. Les ouvriers et ouvrières, plutôt conservateurs et pro-familles, ne sont pas très favorables à cette jeunesse débridée. Mais pourtant, ils finissent par prendre en sympathie cette jeunesse folle qui ose toutes les libertés et qui va changer notre modernité.

Que se passera-t-il en ce printemps 2016 qui voit un Donald Trump fagociter l'Amérique et exciter les haines, les racismes, les violences?

« Prenez le 11 h 45 et changez le monde ! »

"La Mer" , Edward Bond

http://www.slate.fr/story/107589/donald-trump-george-wallace

https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/120316/la-mer-la-comedie-francaise-edward-bond-horloger-du-desastre

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.